Le FM algérien, une ONG pro-Polisario, a organisé des rassemblements en Autriche

Le ministre algérien des Affaires étrangères Ahmed Atauf effectue une visite de travail en Autriche, avec la question du Sahara en tête de son agenda. Le chef diplomatique a rencontré hier à Vienne Karen Schella, chef du « Groupe d’amitié austro-saharienne ».

Shella a informé Ataf des « activités et services » menés par son ONG « en soutien au peuple sahraoui et à sa juste cause » dans divers domaines. communiqué de presse Du ministère algérien des Affaires étrangères.

Les deux parties ont discuté des « évolutions récentes au niveau diplomatique » dans ce dossier et des « opportunités de poursuivre et de redoubler d’efforts pour renforcer le soutien international au peuple sahraoui pour qu’il exerce son droit à l’autodétermination ». , comme indiqué dans les résolutions pertinentes de l’ONU et de l’Union africaine», ajoute le communiqué de presse.

Pour mémoire, le gouvernement autrichien considère le plan marocain d’autonomie pour le Sahara comme une « contribution sérieuse et crédible » au processus politique mené par l’ONU. C’est condition Révélé à Rabat le 28 février par le chancelier fédéral autrichien Karl Nehhammer.

La rencontre entre Ahmed Atauf et le chef du « Groupe d’amitié austro-saharienne » intervient dix jours après que l’ambassadeur d’Algérie accrédité à Buenos Aires a présidé une cérémonie visant à créer un réseau de soutien au Polisario en Argentine.

READ  L'Algérie suspend l'approvisionnement en gaz du Maroc ; Directement en Espagne - Fournir des ressources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *