Le Japon célèbre le dixième anniversaire de Fukushima

Le Japon célèbre le dixième anniversaire de Fukushima

Aller au contenu

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers, qui vous reconnaissent et vous identifient en tant qu’utilisateur unique, pour garantir la meilleure expérience de navigation, personnaliser le contenu et les publicités et améliorer les performances de notre site Web et de nos services. Ces cookies nous permettent de collecter certaines de vos données personnelles, telles que l’identifiant unique attribué à votre appareil, l’adresse IP, le type d’appareil et de navigateur, le contenu affiché ou d’autres actions effectuées à l’aide de nos services, ainsi que le pays et la langue spécifiques, entre autres. Pour en savoir plus sur notre politique en matière de cookies, visitez Lien.

Si vous n’acceptez pas l’utilisation de cookies de cette manière, vous devez ajuster les paramètres de votre navigateur ou arrêter d’accéder à notre site Web et à nos services. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Le tremblement de terre, le tsunami et la fusion nucléaire de 2011 ont tué près de 16 000 personnes et déplacé des centaines de milliers de personnes.

Publié le 11 mars 2021 à 17 h 25 HE

Images de Str / Getty

Un résident jette des feuilles, portant des messages à ses proches, en mer à Soma, Fukushima, Japon.

Agence Anadolu / Getty Images

Un artiste exécute une danse de plage pour commémorer le grand tremblement de terre de l’est du Japon le 11 mars 2021 à Iwaki, Fukushima.

Yuichi Yamazaki / Getty Images

Les moines bouddhistes prient pour les victimes du tremblement de terre et du tsunami de Tohoku en 2011 sur une plage le 11 mars 2021 à Iwaki, au Japon.

Yuichi Yamazaki / Getty Images

Takao Fujisaki, dont la fille et le petit-fils sont morts dans le tsunami de 2011, prie devant la tombe le 11 mars 2021, à Namie, au Japon.

Piscine / Reuters

L’empereur japonais Naruhito, accompagné de l’impératrice Masako, s’adresse à l’autel des victimes du tremblement de terre et du tsunami du 11 mars alors qu’il assistait au service commémoratif national pour le dixième anniversaire de la catastrophe, à Tokyo, le 11 mars 2021.

Kyodo / Reuters

À gauche: Une image de collage montrant de la fumée (en haut) s’élevant dans une zone de Kisinuma, préfecture de Miyagi, nord-est du Japon, le 12 mars 2011, le lendemain du tremblement de terre et du tsunami, et la même zone le 12 février 2021. À droite: Une zone dévastée par le tsunami (en haut) À Minamisanriku, Miyagi, dans le nord-est du Japon, photographiée depuis un hélicoptère le 13 mars 2011, et un parc commémoratif a été créé dans la même zone (ci-dessous).

Kim Kyung Hoon / Reuters

Mariko Odawara tient des fleurs alors qu’elle prie pour pleurer les victimes du tremblement de terre et du tsunami qui ont tué des milliers de personnes et causé le pire accident nucléaire depuis Tchernobyl, à l’occasion de son dixième anniversaire, à Iwaki, Fukushima, le 11 mars 2021.

Yomiuri Shinbun / Associated Press Pictures

Allumer des lanternes en papier pour pleurer les victimes du grand tremblement de terre et du tsunami de l’est du Japon à Natori, préfecture de Miyagi, le 11 mars 2021.

Kazuhiro Nogi / Getty Images

Des bougies allumées posent des personnages lisant «Memory» et «Connecting the Future» au Memorial Museum of the Great East Japan Earthquake and Nuclear Disaster in Futaba Town, Fukushima, le 10 mars 2021, à la veille du 10e anniversaire.

Kazuhiro Nogi / Getty Images

Le personnel de l’événement a lancé un cerf-volant japonais traditionnel, avec des messages d’enfants vivant à Fukushima avec leurs rêves et leurs espoirs, au Memorial Museum of the Great East Japan Earthquake and Nuclear Disaster à Futaba City, Fukushima, le 10 mars 2021.

Yuichi Yamazaki / Getty Images

Un moine bouddhiste prie pour les victimes du tremblement de terre et du tsunami de Tohoku en 2011 sur une plage le 11 mars 2021 à Iwaki, au Japon.

Yuichi Yamazaki / Getty Images

Un homme recherche les restes de personnes portées disparues après le tremblement de terre et le tsunami de 2011 le 11 mars 2021 à Iwaki, au Japon.

/ Kyodo

Les gens prient à Hirono, Fukushima, à 14 h 46 le 11 mars 2021, heure exacte à laquelle le tremblement de terre dévastateur a frappé le nord-est du Japon il y a 10 ans.

Carl Kurt / Getty Images

Le lancement de ballons pour célébrer le dixième anniversaire du tremblement de terre et du tsunami de Tohoku en 2011, le 11 mars 2021, à Ishinomaki, au Japon.

Photo de Kyodo / AP

Un prêtre prie sur l’ancien site d’un sanctuaire dans la ville de Futaba, dans le nord-est du tsunami, dévastée par le tsunami, pour commémorer ses victimes le 11 mars 2021.

Photo de Kyodo / AP

Une femme pose des fleurs sur une plage d’Iwaki, une ville du nord-est du Japon qui a été dévastée par le tsunami, dans la préfecture de Fukushima.

Kyodo / Reuters

Les gens lancent des ballons avec des messages marquant le dixième anniversaire de la catastrophe qui a tué des milliers de personnes et conduit à une crise nucléaire, à Natori, Miyagi, Japon.

Yuichi Yamazaki / Getty Images

Des fleurs pour les victimes du tremblement de terre et du tsunami de Tohoku en 2011 sont déposées sur la plage le 11 mars 2021, à Iwaki, au Japon.

Images de Str / Getty

Les habitants lâchent des lanternes aux victimes du tremblement de terre et du tsunami à Koriyama, Fukushima, le 11 mars 2021.

Vous voulez voir plus d’histoires comme celle-ci? Devenez membre de BuzzFeed News.


READ  Hong Kong annonce un budget pour sortir l'économie de la récession covid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *