Le manga ‘Summit of the Gods’ a été traduit pour l’écran en France

Le chef d’oeuvre manga de Jiro Taniguchi « Le Sommet des Dieux » a fait un retour triomphal au Japon sous la forme d’un film d’animation réalisé par une équipe française.

L’animation a été un énorme succès en France, prouvant la popularité de l’artiste manga dans le pays. Il a été créé au Japon le 8 juillet.

Le producteur Jean-Charles Astororo a déclaré que Taniguchi était ravi du projet d’animation et avait vu le scénario, les croquis originaux et d’autres matériaux avant sa mort en 2017 à l’âge de 69 ans.

Taniguchi a créé le manga basé sur le roman de Baku Yumegura.

L’histoire de l’aventure d’alpinisme est centrée sur Fukamachi, un photographe de magazine.

Un alpiniste de longue date rencontre Habu dans une rue bondée de Katmandou.

Fukamachi apprend que Habu, qui a un vieil appareil photo qui pourrait réécrire l’histoire de qui a été le premier à gravir le mont Everest, prévoit de gravir en solo la face sud-ouest du plus haut sommet du monde, risquant sa vie sans oxygène en hiver.

Producteur Jean-Charles Ostorero (Présenté par Longride Inc.)

Le manga de longue date est condensé en une histoire de 94 minutes qui se concentre sur la façon dont la passion de Habu pour les montagnes est transmise à Fukamachi. Ce film a également une fin différente de l’œuvre originale.

Fasciné par le manga, Ostorero a déclaré que c’était l’histoire d’un spectateur qui s’éveillait à son but. Fukamachi acquiert de l’expérience et devient émotif en poursuivant Habu.

Il a dit que Taniguchi a beaucoup de respect pour les artistes et a une confiance totale dans l’équipe de production et s’il n’en avait pas été satisfait, il aurait été satisfait de l’achèvement du film.

READ  Air France annule des vols alors que la Russie suspend l'autorisation

Cependant, le producteur Taniguchi a déclaré qu’il voulait voir l’adaptation animée parce qu’il pensait que c’était bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.