Le Maroc ne participera pas à la Coupe d’Afrique U-17 en Algérie | Atalayar

La Fédération royale marocaine de football a regretté de ne pas avoir confirmé la réponse officielle à sa demande d’autoriser l’équipe nationale à se rendre à Constantine via la compagnie aérienne officielle de l’équipe, Royal Air Maroc (RAM). En décembre 2022, la FRMF adresse une candidature à la Confédération Africaine de Football (CAF). Elle a souligné que le Maroc ne participerait pas au tournoi si l’Algérie refusait d’autoriser la délégation marocaine à voler directement de Rabat à Constantine sur la compagnie aérienne officielle du pays, Royal Air Maroc.

Les tensions résultant des désagréments subis par l’équipe supérieure ont conduit un certain nombre de pays à prendre position en faveur de Rabat. L’Egypte, la Tunisie, le Cameroun et l’Ouganda font partie des pays qui, malgré leurs excuses, ne participeront pas à ce qu’ils considèrent comme une compétition « entachée par l’Algérie ». Il a ajouté : « Bien que le vol de l’équipe alaouite de Rabat à Constantine soit organisé par la Fédération royale marocaine de football, et que le tirage au sort de la traversée et de la phase de poules soit prévu le 13 janvier 2023, c’est-à-dire dans les 24 heures, la Fédération Marocaine de Football note la situation avec regret. Malheureusement, le vol n’a pas été confirmé. » De Rabat à Constantine après par la Confédération Africaine de Football.

Agence France-Presse / Ahmed Hassan – Le président de la CAF, Patrice Motesibi, et le secrétaire général, Veron Mosengo-Omba, tiennent une conférence de presse lors de l’Assemblée générale extraordinaire de la Confédération africaine de football au Caire, le 26 novembre 2021.

Au milieu du resserrement et de l’ambiguïté de l’Algérie, les médias algériens ont souligné que l’absence de réponse officielle indique le refus du pays nord-africain d’accepter la demande du Maroc. La semaine dernière, le ministre algérien des Sports, Abderrazak Sebjaj, a promis que son pays communiquerait sa réponse à la demande du Maroc par « les canaux officiels ». « La FAF répondra à la CAF par les voies officielles. Il a déclaré que l’Algérie a ses lois et sa souveraineté au-dessus de toute considération, « mais l’agence de presse algérienne TASS a confirmé que les déclarations de Sabjaj » indiquent le rejet par l’Algérie « de la demande du Maroc.

READ  L'Ecosse fait face à une attente tendue sur un éventuel report du match de France

Les tensions entre les deux pays sont bien connues et se sont intensifiées en 2021 après que l’Algérie a accusé le Maroc de s’ingérer dans ses affaires intérieures. Le régime algérien a également fermé son espace aérien et coupé les liens avec le Maroc en 2021. Les relations entre les voisins ont toujours été tendues en raison du soutien algérien au séparatisme dans la région du Sahara occidental au sud du Maroc. Mais le différend diplomatique de longue date entre les deux pays a atteint un nouveau sommet en août de l’année dernière après que l’Algérie a annoncé sa décision de rompre toutes les relations avec Rabat tandis que la diplomatie marocaine a fait des progrès remarquables sur la question du Sahara occidental, recueillant un soutien international important.

    Mohamed Salah Cuba Afrique
AFP/Charlie Triballeau – L’attaquant égyptien Mohamed Salah (à gauche) avec le défenseur marocain Ashraf Hakimi après avoir remporté le match de quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 entre l’Égypte et le Maroc au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé le 30 janvier 2022.

Pour justifier sa décision de rompre ses relations avec le Maroc, l’Algérie a accusé le Royaume du Maroc de tenter de porter atteinte aux intérêts algériens et de déstabiliser le pays. Alger a notamment accusé Rabat, sans preuves, d’être impliqué dans les incendies de forêt qui ont balayé les régions du nord de l’Algérie l’an dernier. Avec cette décision, le Maroc rejoint des pays comme l’Ouganda, l’Egypte et le Cameroun (actuels champions) en ne participant pas à la Coupe d’Afrique des Nations U-17 (CHAN) en Algérie, dont le coup d’envoi est prévu en avril de cette année.

Pour le moins, l’organisation du tournoi sera compliquée. Alors que les principaux favoris ont décidé de ne pas y assister, le nombre insuffisant de pays participants signifierait que le format de la compétition devrait être modifié pour la première fois en 30 ans, la faussant dès le départ. Toute cette agitation va porter un coup à un continent que le football a le vent en poupe, comme en témoignent les résultats du Maroc en Coupe du monde, ou la poursuite de l’apparition de joueurs africains ou de joueurs d’ascendance africaine sur les listes de candidats au Ballon d’or.

READ  Penn State Fence rentre à la maison ce week-end pour organiser une double rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *