Le match amical de la Coupe d’Afrique des Nations contre l’Algérie et la Gambie a été annulé à cause du virus

Un match amical de la Coupe d’Afrique des Nations entre l’Algérie et la Gambie, champions en titre, a été annulé quelques heures avant son coup d’envoi au Qatar samedi après que plusieurs footballeurs gambiens ont été testés positifs pour le coronavirus.

Les deux équipes devraient disputer la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun, qui débute dimanche prochain avec des doutes quant à leur progression au milieu de la pandémie et peu après l’émergence du remplaçant omicron.

La Gambie a déclaré que 16 joueurs – plus de la moitié de l’équipe – n’étaient pas disponibles pour le match de samedi et n’ont pas pu aligner de gardien de but. La Football Association n’a pas mentionné le virus, affirmant seulement que les joueurs ne pouvaient pas jouer en raison de « circonstances imprévues ».

Mais les organisateurs de la QFA ont déclaré que le match avait été annulé en raison de « cas positifs de COVID-19 dans le camp gambien ».

La Gambie est sur le point de faire sa première apparition en Coupe d’Afrique, mais on ne sait pas combien de joueurs pourraient être contraints à l’isolement avant leur match d’ouverture contre la Mauritanie le 12 janvier.

La Fédération algérienne de football a critiqué la décision tardive d’annuler le match, qui a privé son équipe d’un important échauffement.

La Fédération a dit « regretter cette situation qui témoigne d’un grand manque de professionnalisme et de respect envers les parties qui ont tout mis en place pour que ce match de préparation soit un succès ».

La Coupe d’Afrique doit s’ouvrir le 9 janvier dans la capitale camerounaise, Yaoundé, malgré les rumeurs répétées selon lesquelles elle a été annulée, voire déplacée vers un pays hors du continent en raison du virus.

READ  Fabuleuse France Consultez le Manuel des U-20 des Six Nations d'été en Italie

Les meilleurs clubs européens ont exprimé leur inquiétude au sujet de leurs joueurs africains et ont remis en question la capacité de la Confédération africaine de football et des organisateurs au Cameroun à empêcher une épidémie de la maladie lors du tournoi d’un mois.

Vingt-quatre équipes doivent jouer dans cinq villes du pays d’Afrique centrale. Il devait initialement accueillir le Cameroun en 2019, mais a été dépouillé de ce tournoi en raison de sérieux retards dans ses préparatifs.

Le tournoi a ensuite été reporté d’un an à partir de 2021 en raison de la pandémie.

La Confédération africaine de football (CAF) a insisté pour que le Championnat d’Afrique de football se déroule cette fois et a nommé la société pharmaceutique UNILAB pour superviser les tests de dépistage des virus pour les joueurs et les officiels de 24 équipes.

La Confédération africaine de football a également annoncé le mois dernier que seuls les supporters entièrement vaccinés pouvant soumettre des tests négatifs seront autorisés à assister aux matchs, une restriction tardive ajoutée à l’insistance des autorités sanitaires camerounaises, qui craignent que le tournoi ne devienne trop courant.

L’Afrique a l’un des taux de vaccination les plus bas au monde et moins de 3% de la population camerounaise est complètement vaccinée, selon une analyse mondiale de l’Université Johns Hopkins.

___

Plus d’AP football : https://apnews.com/hub/soccer et https://twitter.com/AP_Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.