Le ministre égyptien de la Coopération internationale et le président algérien de la CGEA discutent de la coopération

La ministre égyptienne de la Coopération internationale, Rania Al-Mashad, a rencontré la présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), Saida Nexa, pour explorer les opportunités de coopération conjointe.* La réunion coïncide avec l'accent mis par le ministère sur le renforcement des liens économiques avec des partenaires clés.

Al-Mashad a souligné la coopération de longue date entre l'Égypte et l'Algérie, soulignant l'engagement du gouvernement à diversifier et à approfondir les liens dans divers secteurs de développement. La coentreprise vise à réaliser des bénéfices mutuels et à favoriser des liens solides entre les communautés d'affaires des deux pays.

Les discussions ont porté sur le renforcement de la coopération conjointe, en s'appuyant sur les bases solides des relations existantes. Le ministre a souligné les efforts continus de l'Égypte pour créer un environnement favorable aux investissements et améliorer l'environnement des affaires. Ces activités visent à soutenir des projets de développement et à ouvrir des opportunités prometteuses de coopération entre les secteurs privés égyptien et algérien.

Al-Mashad a salué les récents développements dans les relations économiques, citant le leadership des deux pays, le succès de la 8ème session du Groupe mixte égypto-algérien de haut niveau en juin 2022 et le Forum économique égypto-algérien co-organisé par les Premiers ministres respectifs. . Il a exprimé son impatience pour la prochaine session du comité, qui présente davantage de potentiel pour ouvrir des opportunités communes.

Le ministre a ajouté que le lancement d'un groupe d'entreprises conjoint comprenant des représentants du secteur privé des deux pays jouera un rôle important dans le renforcement de la coopération entre les entreprises égyptiennes et algériennes et contribuera à terme à des initiatives de développement plus larges.

READ  L'Angleterre a surmonté les obstacles pour la prochaine victoire du test pour le centre de la France

Il convient de noter que lors de la 8e session du Haut Comité mixte, plusieurs accords de coopération ont été signés, notamment un protocole d'accord entre les organismes de réglementation financière, un plan administratif pour la coopération dans les affaires religieuses, l'emploi, l'enseignement supérieur et la coopération industrielle. Développement des exportations, petites et moyennes entreprises, promotion des investissements et relations diplomatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *