Le ministre indonésien des Affaires étrangères entame une visite africaine en Algérie pour discuter de la coopération économique

Le ministre indonésien des Affaires étrangères, Retno Marsudi, a effectué une visite bilatérale d’une journée en Algérie (20/12). Au cours de la visite, le ministre indonésien des Affaires étrangères a eu une réunion bilatérale avec le ministre algérien des Affaires étrangères et a rendu une visite d’honneur au président algérien.

Cette année marque les 60 ans de relations bilatérales entre l’Indonésie et l’Algérie. La visite du ministre des Affaires étrangères en Algérie vise à renforcer la coopération, notamment en matière de commerce et d’investissement.

L’Algérie fait partie des cinq principaux partenaires commerciaux de l’Indonésie en Afrique. Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays continue d’augmenter de 15,77% par an.

Lors de la rencontre avec le ministre algérien des Affaires étrangères, Ahmed Attaf, le ministre des Affaires étrangères était également accompagné de 3 directeurs exécutifs de Pertamina. Les questions abordées lors de la réunion étaient les suivantes :

Premièrement, la coopération commerciale.

Le ministre indonésien des Affaires étrangères a déclaré : « L’Indonésie souhaite accroître la coopération commerciale avec l’Algérie de manière équilibrée et durable. Lors de la réunion, elle a encouragé l’Algérie à conclure un accord commercial préférentiel ».

Deuxièmement, la coopération dans le domaine de l’énergie.

L’Indonésie et l’Algérie sont des partenaires étroits dans la coopération énergétique. Les deux ministres des Affaires étrangères se sont félicités de la récente signature du mémorandum d’accord sur l’énergie et les mines.

« Ce protocole d’accord devrait renforcer la coopération entre gouvernements et promouvoir la coopération interentreprises et les investissements dans le secteur de l’énergie », ont déclaré les ministres des Affaires étrangères.

READ  Moyen-Orient : Bilan 2022 | Atalayar

Pertamina était partenaire du développement du secteur pétrolier et gazier en Algérie. Cet engagement se manifeste également dans la réalisation d’investissements durables. Pertamina prévoit d’investir 900 millions de dollars supplémentaires jusqu’en 2048 dans le secteur énergétique algérien, notamment dans le raffinage et la décarbonation.

« L’Indonésie espère également étendre sa coopération économique au-delà du secteur pétrolier, notamment par des projets de coopération dans les domaines de l’électricité, des mines et des énergies renouvelables », a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

Troisièmement, les mécanismes de coopération bilatérale.

Les deux ministres des Affaires étrangères ont convenu de réactiver les mécanismes bilatéraux, notamment la réunion du comité conjoint au niveau ministériel et les consultations bilatérales officielles de haut niveau. L’Indonésie accueillera les deux réunions à Jakarta l’année prochaine.

Quatrièmement, les enjeux régionaux et mondiaux.

Les deux ministres des Affaires étrangères ont longuement discuté de la situation à Gaza. L’Indonésie et l’Algérie ont la même position concernant la Palestine, condamnant les atrocités israéliennes contre les civils et encourageant un cessez-le-feu immédiat, la fourniture d’une aide humanitaire et la reprise du processus de paix vers une solution à deux États sur la base des normes internationales convenues.

« Nous sommes convenus de continuer à travailler ensemble pour défendre la justice et l’humanité pour le peuple palestinien. En tant que prochain membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, j’exprime également mon espoir que l’Algérie continuera à présenter les intérêts du peuple palestinien aux Nations Unies. nations. » » a déclaré Retno au Conseil de sécurité.

Concernant la coopération régionale, Retno a salué la volonté de l’Algérie d’adhérer au Traité d’amitié et de coopération (TAC) de l’ASEAN.

READ  Le déficit budgétaire du Nigéria atteint son plus haut niveau depuis 23 ans en raison des subventions à l'essence

En outre, les deux ministres des Affaires étrangères ont convenu de se soutenir mutuellement dans les forums multilatéraux pour promouvoir les intérêts des pays en développement.

Par ailleurs, lors d’une visite de courtoisie avec le président algérien, les ministres des Affaires étrangères ont discuté de la coopération économique, notamment de la création d’une zone commerciale préférentielle et des investissements indonésiens dans le secteur énergétique algérien.

Distribué par APO Group pour le ministère des Affaires étrangères de la République d’Indonésie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *