Le PDG de Google met en garde contre de nouveaux licenciements

Sundar Pichai, PDG de Google et Alphabet, s'exprime lors de la Semaine des dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à San Francisco. Photographie : Andrew Caballero Reynolds/AFP
Source : Agence France-Presse

Le PDG de Google, Sundar Pichai, a averti les employés que le géant des moteurs de recherche allait procéder à de nouveaux licenciements alors qu'il se concentrait sur de nouvelles priorités, notamment l'intelligence artificielle.

« Ces réductions de postes ne sont pas du niveau de celles de l'année dernière et n'affecteront pas toutes les équipes. Mais je sais qu'il est très difficile de voir des collègues et des équipes concernés », a déclaré Pichai dans un courriel adressé aux employés et consulté jeudi par l'AFP.

« Beaucoup de ces changements ont déjà été annoncés, même s'ils continueront à prendre des décisions spécifiques pour allouer des ressources tout au long de l'année en cas de besoin, même si celles-ci seront anticipées et certains rôles pourraient être affectés », a-t-il ajouté.

Google a licencié environ 12 000 personnes à la même époque l'an dernier, soit environ 6 % de ses effectifs, face à l'inflation et à la hausse des taux d'intérêt.

Lire aussi

Google supprime des centaines d'emplois dans son équipe publicitaire

La société a confirmé mardi qu'elle supprimerait « quelques centaines » d'emplois dans son équipe publicitaire mondiale, dans le cadre d'une volonté d'utiliser l'intelligence artificielle pour l'efficacité et la créativité.

Les suppressions de postes au sein de l'équipe commerciale « gros clients » visent à mieux accompagner les petites et moyennes entreprises qui font de la publicité sur la plateforme de Google, selon le géant de l'internet.

Mercredi, la société a également licencié environ 100 employés dans sa branche YouTube, a confirmé la société à TechCrunch.

Selon le New York Times, les employés de YouTube ont deux mois pour trouver de nouveaux postes au sein de l'entreprise avant que leur licenciement ne prenne effet.

READ  Coopération navale indo-africaine : Exercices navals pour la première fois avec le Maroc et l'Algérie

Depuis début 2024, le géant de la technologie Amazon a également réduit ses effectifs, ciblant des centaines de personnes dans ses unités de divertissement Twitch, Prime Video et Amazon MGM Studios.

Lire aussi

Un juge américain bloque la fusion JetBlue-Spirit

Depuis fin 2022, les géants américains de la technologie ont licencié des dizaines de milliers d’employés dans le cadre d’une vague de licenciements sans précédent après des embauches excessives pendant la pandémie de Covid-19.

Meta, l'entreprise propriétaire de Facebook, a licencié plus de 20 000 travailleurs au cours de cette période, au cours de ce qu'elle a appelé « l'Année de l'efficacité ».

Amazon a perdu 27 000 travailleurs.

Source : Agence France-Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *