Le Premier ministre italien se rend en Algérie pour participer au 4e sommet bilatéral algéro-italien

Photo du Premier ministre italien Mario Draghi à Rome, en Italie, le 15 juillet 2022 (Photo par Antonio Maciello/Getty Images)
Le Premier ministre italien Mario Draghi est photographié à Rome, en Italie, le 15 juillet 2022 (Photo par Antonio Maciello/Getty Images)

Le Premier ministre italien Mario Draghi est arrivé lundi à Alger pour assister au quatrième sommet bilatéral algéro-italien, où plusieurs accords devraient être signés, dont un accord sur l’énergie pour augmenter l’approvisionnement en gaz et réduire la dépendance de son pays au gaz russe.

Il s’agit de la deuxième visite du Premier ministre italien en Algérie en quatre mois, après s’être également rendu dans ce pays d’Afrique du Nord en avril.

Draghi a été reçu par le président algérien Abdelmadjid Tebboune, qui conduira des entretiens avec lui.

Selon les rapports, l’accord énergétique verra l’Italie obtenir de grandes quantités de gaz naturel.

L’AFP note que l’Italie achète la majorité de son gaz naturel à l’étranger, environ 45% de ses importations provenant de Russie.

Le pays européen s’est de plus en plus tourné vers l’Algérie, son deuxième fournisseur historique, pour réduire cette dépendance après que l’opération militaire russe en Ukraine a entraîné des sanctions contre Moscou et fait grimper les prix de l’énergie.

Lors d’une conférence de presse conjointe lundi, Draghi a déclaré aux journalistes que l’Algérie avait remplacé la Russie pour devenir « ces derniers mois le plus grand fournisseur de gaz » de l’Italie.

READ  Le Maroc et l'Algérie critiquent la décision "injustifiée" de la France de réduire les visas • FRANCE 24 Français

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.