Le président Debon déclare que la Turquie est l’un des plus gros investisseurs en Algérie – Middle East Monitor

Le président algérien Abdelmajid Debon a déclaré dans une interview à la télévision publique dimanche soir que la volonté de son pays de développer des liens avec la Turquie était naturelle compte tenu de la longue histoire entre les deux pays. Debon s’est rendu en Turquie en mai.

« Si nous nous éloignons de l’émotion et utilisons la logique, nous voyons que la Turquie est l’un des plus gros investisseurs en Algérie », a-t-il déclaré à propos de sa visite. Les investissements turcs en Algérie sont estimés à plus de 5 milliards de dollars par an.

« La production d’acier à Oran a doublé ce que nous produisions, et maintenant nous l’exportons », a déclaré le président algérien. L’aciérie appartient au turc Tosyali. « Les investissements turcs arrivent pour le textile et d’autres industries légères et moyennes. Il est naturel de travailler pour améliorer et renforcer nos relations au profit des deux pays. Nous avons une longue histoire avec la Turquie, nous n’avons aucun problème avec cela. « 

Le 25 juin, le vice-président turc Fuad Okte a visité l’usine d’Oran et a souligné la valeur des investissements turcs en Algérie. Il a exprimé la volonté d’Ankara de signer un accord de libre-échange ou un accord commercial préférentiel avec le gouvernement d’Alger.

LIS: Le défenseur algérien félicité pour avoir refusé de voyager avec l’équipe turque en Israël

Selon Oktay, plus de 1 400 entreprises turques opèrent en Algérie, employant plus de 30 000 citoyens algériens. Il a souligné que les relations turco-algériennes sont d’une grande importance pour la paix et la stabilité de la région, et a noté que les relations continuent de progresser grâce aux efforts des présidents Recep Tayyip Erdogan et Abdelmadjid Teboun.

READ  Comment une entreprise algérienne est devenue une entreprise d'électronique grand public - PDG européen

Les investissements étrangers des entreprises turques sont évalués à 46,5 milliards de dollars. Les pays d’Afrique du Nord ont représenté 4,1 % du total de ces investissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.