Le président des Émirats arabes unis rencontre le russe Poutine pour discuter de l’Ukraine

DUBAÏ (Reuters) – Le président des Émirats arabes unis, Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyan, se rendra mardi en Russie pour rencontrer le président Vladimir Poutine, a rapporté lundi l’agence de presse officielle des Émirats (WAM).

Le ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis a déclaré que la visite visait à aider à trouver des « solutions politiques efficaces » à la crise ukrainienne.

Le ministère a ajouté que les Émirats arabes unis cherchaient « à obtenir des résultats positifs pour réduire l’escalade militaire, réduire les répercussions humanitaires et parvenir à un règlement politique qui assure la paix et la sécurité mondiales ».

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

La visite intervient moins d’une semaine après que l’OPEP +, le groupe de producteurs de pétrole qui comprend les Émirats arabes unis et la Russie, a accepté de procéder à de profondes réductions de la production de pétrole au mépris des pressions américaines.

Des sources ont déclaré que la décision de l’OPEP dirigée par l’Arabie saoudite et de ses alliés dirigés par la Russie, le groupe connu sous le nom d’OPEP+, a encore tendu les relations entre Washington et ses alliés traditionnels du Golfe à Riyad et Abou Dhabi.

L’administration du président américain Joe Biden a fait pression pour empêcher les réductions de production, dans l’espoir de maintenir un plafond sur les prix de l’essence avant les élections de mi-mandat au cours desquelles son parti démocrate pourrait perdre le contrôle du Congrès.

Biden s’est rendu à Djeddah en juillet pour un sommet du Golfe afin d’essayer de rétablir les liens, mais est parti sans obtenir d’accord pour augmenter la production de pétrole.

READ  Angela Merkel ne prendra pas le vaccin AstraZeneca COVID-19

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

(Ahmed Elhamy rapporte du Caire). Écrit par Youssef Saba et Nadine Awadallah à Dubaï. Montage par Mark Heinrich et Lisa Schumaker

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.