Le président salvadorien déploie une armée face à la recrudescence des meurtres

Le président du Salvador a déployé des forces militaires pour patrouiller dans les rues afin de lutter contre les meurtres croissants dans le pays.

« Nous avons publié notre PNC [National Civil Police] Et nos forces armées doivent contenir l’augmentation enregistrée des meurtres au cours des dernières 48 heures. » Nayib Bukele a déclaré mercredi sur Facebook.

Bukele a déclaré qu’il y avait des « forces obscures » en jeu dans les meurtres et qu’il avait « ordonné des raids » par les autorités dans les zones où les meurtres ont eu lieu.

L’annonce du président intervient à la suite de 30 meurtres qui a eu lieu mardi et mercredi, Reuters mentionné.

Une source gouvernementale a déclaré au média que la majorité des troupes se trouveraient à San Salvador, la capitale du pays.

Depuis que Bekele a pris ses fonctions en 2019, les homicides ont été en moyenne de moins de deux par jour, un journal local affirmant que le gouvernement avait conclu un accord avec les gangs qui avait réduit le taux d’homicides.

La décision de déployer l’armée est susceptible de déclencher une réaction des critiques, qui disent que Bukele penche vers l’autoritarisme dans son mandat, selon Reuters.

« « Ceux qui critiquent ne savent pas à quel point il est difficile d’être en danger, tôt le matin, et de risquer leur vie pour protéger les autres », a déclaré Bukele dans un article sur Facebook.

READ  Les Argentins affluent dans les rues de la ville pour réclamer plus d'emplois et de nourriture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *