Le RSS a nommé Khalid Trorani comme son représentant nord-africain

Les fonctions de Trani comprennent la défense de toutes sortes – publiques et écrites – et la supervision de cas importants de violations de la liberté de la presse dans les six pays de la région – Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Afrique du Sud.

Il coordonnera avec RSF les campagnes prioritaires au Soudan et au Soudan, où la situation de la liberté de la presse se dégrade nettement, notamment en Algérie et en Libye, où les journalistes sont maltraités dans la région, notamment au Maroc. En Tunisie, les journalistes et les médias ne semblent pas bénéficier des bienfaits de la révolution de 2011.

Drareni est journaliste, travaille dans la presse écrite, la radio et la télévision depuis 2006, et a beaucoup milité pour la liberté de la presse en Algérie, ainsi que pour le correspondant algérien de RSF, et pour la libération des journalistes détenus en Algérie et ailleurs. .

Trorani a été arrêté et interrogé à plusieurs reprises par des responsables du renseignement en 2019 pour avoir couvert les soi-disant manifestations du « Hirak » en Algérie. En 2020, il a été condamné à trois ans de prison et a passé un an en prison.

Il est désormais déterminé à mettre son expérience et son engagement au service de la défense de la liberté de la presse en Afrique du Nord et ailleurs dans le monde.

READ  L'Algérie rappelle son ambassadeur en France | Horaires de Canberra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.