Le vaccin cubain Covid peut être rendu éligible pour les touristes

Un homme se tient près du drapeau national cubain à l’hôtel Melia Varadero International dans la province de Matanzas, le 23 octobre 2020. Varadero, la station balnéaire la plus importante de Cuba, rouvre au tourisme international, au milieu de la pandémie de coronavirus.

Yamil Lage | Agence France-Presse | Getty Images

Le vaccin Covid-19, le candidat le plus avancé à Cuba, devrait entrer dans la phase finale des essais cliniques la semaine prochaine, poussant le petit pays insulaire à se rapprocher d’une réalisation médicale extraordinaire qui, selon les analystes, aura des conséquences de grande portée dans le monde entier. sud.

Le vaccin est qualifié de candidat le plus prometteur à Cuba, parmi les quatre vaccins en développement Souveraineté 02. Le nom du vaccin se traduit de l’espagnol par «souveraineté», en apparence au sentiment de fierté nationale de Cuba envers son système de santé de renommée mondiale.

Soberana 02 devrait entrer dans les essais de phase 3 à partir du 1er mars, et Les fonctionnaires disent Les tests impliqueront jusqu’à 150 000 volontaires en quelques semaines. Les essais de phase 3 représentent la dernière étape avant que le vaccin ne soit généralement approuvé par les régulateurs nationaux.

Cela arrive à un moment où de nombreuses personnes à Cuba doivent faire la queue pendant des heures pour acheter des produits essentiels, et alors que les autorités continuent de passer l’embargo commercial américain vieux de plusieurs décennies – les sanctions étant encore plus renforcées ces dernières années par l’ancien président Donald Atout.

«C’est juste cette incroyable dualité», a déclaré Helen Yaffe, experte et chargée de cours en histoire économique et sociale à l’Université de Glasgow, en Écosse, par téléphone à CNBC.

“D’une part, vous avez un secteur biotechnologique de haute technologie qui apporte beaucoup d’espoir au sud du monde parce que l’accès à un vaccin abordable – (et) la vaccination du sud du globe sera la priorité”, a déclaré Yaffe.

Pendant ce temps, les Cubains se réveillent à 4 ou 5 heures du matin pour faire la queue car il y a une réelle pénurie de denrées alimentaires de base et même de médicaments.

READ  Les montagnes russes du Japon s'arrêtent après que des passagers ont signalé des os cassés

Que savons-nous de Soberana 02?

Soberana 02 est supervisé par l’Institut cubain Finlay, la principale institution biomédicale du pays, et le Dr Vicente Ferris, directeur de l’institut, a laissé entendre qu’un vaccin pourrait être disponible en option pour les touristes plus tard cette année.

Si Soberana 02 s’avère sûr et efficace, le développement d’un vaccin produit localement sera probablement salué comme une percée scientifique étonnante et une victoire politique importante. Cuba sera également le premier pays d’Amérique latine à immuniser sa population avec un vaccin maison.

La technicienne Mayelin Mejias travaille à l’usine de manipulation et de conditionnement des vaccins du Finlay Vaccine Institute à La Havane, le 20 janvier 2021.

Yamil Lage | Agence France-Presse | Getty Images

Le gouvernement n’a pas encore défini de plans spécifiques pour vacciner les touristes, mais les analystes disent qu’il est probable que les étrangers voyageant à Cuba recevront leur première dose de vaccin sur l’île avant de recevoir les doses suivantes à emporter avec eux.

Bien que les données publiques soient limitées, on pense que jusqu’à trois doses de vaccin peuvent être administrées toutes les deux semaines.

Les gens parlent déjà du soleil, de la mer, du sable et de Suprana 02. Donc, je ne serais pas surpris si des gens se retrouvent à Cuba à la recherche d’un vaccin, et je suis sûr que les Cubains vont l’introduire.

Helen Yaffe

Maître de conférences en histoire économique et sociale à l’Université de Glasgow

Yaffe, l’auteur de “Nous sommes Cuba!: Comment un peuple révolutionnaire a survécu dans un monde post-soviétique”, a déclaré que le système de santé de pointe de Cuba aidera le pays à introduire le vaccin “à pas de géant”.

“Je peux vous le garantir. S’ils se font vacciner toutes les deux semaines, les gens peuvent être vaccinés dans un délai d’un mois après le début”, a déclaré Yaffe.

“D’ici l’été, les gens auront désespérément besoin de partir en vacances et je pense que Cuba est celle qui est la destination idéale. Les gens parlent déjà de soleil, de mer, de sable et de Suprana 02. Donc, je ne le serais pas. surpris si les gens finissent par aller à Cuba pour chercher un vaccin et je suis sûr que les Cubains le sont. Ils le présenteront. “

Comment ça marche?

Les gens font la queue pour acheter de la nourriture à La Havane, le 2 février 2021, alors que les cas de virus Covid-19 augmentent dans le pays insulaire.

Yamil Lage | Agence France-Presse | Getty Images

Dans une session virtuelle animée par l’Organisation panaméricaine de la santé Le 5 févrierSoberana 02 a renvoyé des “résultats encourageants” pendant les premières étapes du test, a déclaré le Dr Ferris. Il a ajouté que la vaccination n’avait jusqu’à présent produit aucune réaction négative majeure.

Le gouvernement cubain l’a Elle a dit Elle produira cette année 100 millions de doses de Soberana 02 pour répondre aux demandes de ses propres citoyens ainsi qu’à celles d’autres pays. Il vise à être l’un des premiers pays au monde à vacciner tous ses résidents en 2021, malgré le fait que de nombreux pays développés ont commencé à vacciner il y a près de deux mois.

Plusieurs pays ont exprimé leur intérêt pour le vaccin, comme le Vietnam, l’Iran, le Venezuela et l’Union africaine – qui représente l’ensemble des 55 pays d’Afrique.

Cuba, qui a enregistré relativement peu de cas de COVID-19 par rapport aux autres pays de la région, a connu une forte augmentation des infections et des décès ces dernières semaines. À ce jour, Cuba a enregistré 45361 cas de coronavirus et 300 décès, selon les données compilées par l’Université Johns Hopkins.

“L’un des secrets les mieux gardés du monde”

Cuba est depuis longtemps célèbre pour sa diplomatie médicale, ayant envoyé des milliers de personnel spécialisé à l’étranger pour aider les pays à faire face aux crises à court terme, aux catastrophes naturelles et aux urgences médicales.

Avoir des groupes de défense des droits humains Préoccupation exprimée Que le gouvernement cubain impose des règles oppressives aux médecins travaillant à l’étranger, sous prétexte du droit à la vie privée, à la liberté, à la liberté d’expression et d’association.

Au début de l’épidémie de Covid-19, on estimait que Cuba comptait 24 500 membres du personnel médical travaillant dans 58 pays. 4 000 autres membres de la Brigade cubaine Henry Rif, un groupe de professionnels de la santé respectés, sont allés travailler dans des pays allant du Koweït au Mexique et de l’Italie à l’Afrique du Sud.

Des médecins cubains lors d’une cérémonie d’accueil des agents de santé cubains déployés au Cap occidental pour soutenir les efforts de lutte contre le COVID-19 le 24 mai 2020 à Cape Town, en Afrique du Sud.

Misha Jordan | Gallo Pictures via Getty Images

C’est une tradition profondément enracinée qui signifie qu’un pays de plus de 11 millions d’habitants aurait plus de personnel médical à l’étranger que tous les pays du G7 réunis.

“C’est un record extraordinaire, principalement inconnu des principaux médias – c’est l’un des secrets les mieux gardés au monde”, a déclaré à CNBC John Kirk, professeur au programme d’Amérique latine à l’Université Dalhousie en Nouvelle-Écosse, au Canada. .

“L’universalité médicale se trouve dans l’ADN cubain, et en fait le préambule de la Constitution cubaine mentionne l’engagement de Cuba à partager ses talents médicaux avec les pays en développement”, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *