l’Egypte dans les éliminatoires de la Coupe du monde africaine ; Gabon, Algérie gagnent

L’Egypte a fait match nul 2-2 contre l’Angola, battant son équipe lors des éliminatoires de la Coupe du monde africaine pour devenir la quatrième équipe à se qualifier pour les éliminatoires de mars, qui détermineront cinq équipes du continent lors de la Coupe du monde de l’année prochaine au Qatar.

– ESPN + Guide du public : LaLiga, Bundesliga, MLS, FA Cup, etc.

L’Egypte est revenue de moins de deux buts, avec un match à jouer pour obtenir le point nécessaire pour assurer la victoire du Groupe F, 11 points en cinq matches et en tête du classement.

Lorsque les ouvreurs Helder Costa et M’Bala Nzola ont donné l’avantage à l’Angola 2-0 aux tirs au but, il a semblé qu’ils devaient retarder leurs célébrations.

Mais Mohamed Elnani a repoussé un but, et une heure plus tard, Akram Tawfiq a égalisé, au grand soulagement du nouveau sélectionneur égyptien Carlos Guerrero, qui a rejoint le Mali, le Maroc et le Sénégal au tour suivant.

Le Gabonais Pierre-Emerick Abameyang a marqué sur penalty en seconde période pour se hisser à la deuxième place du groupe, battant la Libye 1-0.

L’Algérie, championne d’Afrique, a eu son sort entre ses mains après avoir battu Djibouti 4-0 dans le groupe A.

Cette victoire donne à l’Algérie deux points d’avance sur le Burkina Faso, deuxième, les deux équipes s’affrontant lors d’une finale de qualification pour le vainqueur à Plida mardi, où les Nord-Africains avanceront s’ils évitent la défaite.

L’Algérie a retiré un certain nombre de joueurs réguliers vendredi, mais Youssef Bailey n’a pas semblé perdre de points car il a raté des pénalités une demi-heure plus tôt.

READ  La France suspend ses opérations militaires conjointes avec les forces maliennes

Benrahma a prolongé l’avantage en marquant son premier but international et le capitaine Sofian Fekoli a ajouté le troisième but juste avant la mi-temps. Le remplaçant Islam Slimani a terminé quatrième.

Le Burkina Faso a égalisé 1-1 avec le Niger dans le Maracச்சs neutre, ce dernier avançant 11 minutes plus tard grâce à un penalty de Youssef Omarou. Le Burkina Faso a égalisé en début de seconde période grâce à Issafo Deo.

Rio Mmai, né en Belgique, au Maroc, a marqué deux fois et Imran Lusa a marqué un autre but alors qu’ils ont maintenu leur record de 100% dans le Groupe I avec une victoire 3-0 sur le Soudan.

Dans un autre match pour le groupe, la Guinée a fait match nul 0-0 contre la Guinée-Bissau lors d’un affrontement à mort à Conakry.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *