L’entraîneur français Deschamps est optimiste quant au retour de Mbappé

<فئة="وصلة " href="https://sports.yahoo.com/soccer/teams/france/" البيانات-i13n="ثانية:content-canvas;subsec:anchor_text;elm:context_link" بيانات-ylk="slk:فرنسا;sec:content-canvas;subsec:anchor_text;elm:context_link;itc:0">sélectionneur de la France</a> Didier Deschamps serre la main <a class="وصلة " href="https://sports.yahoo.com/soccer/players/3893765/" بيانات-i13n="ثانية:content-canvas;subsec:anchor_text;elm:context_link" بيانات-ylk="slk:كيليان مبابي;sec:content-canvas;subsec:anchor_text;elm:context_link;itc:0">Kylian Mbappé</a> A l’issue d’un match nul 1-1 avec <a class="وصلة " href="https://sports.yahoo.com/soccer/teams/poland/" بيانات-i13n="ثانية:content-canvas;subsec:anchor_text;elm:context_link" بيانات-ylk="slk:بولندا;sec:content-canvas;subsec:anchor_text;elm:context_link;itc:0">Pologne</a> MARDI (INA FASSBENDER) » src= »https://s.yimg.com/ny/api/res/1.2/v50B1P9Hn7spO._zZGbdXw–/YXBwaWQ9aGlnaGxhbmRlcjt3PTk2MDtoPTY0MA–/https://media.zenfs.com/en/ https ://media zenfs.com/fr /afp.com/ff81aef172aff5dcbe66f970cf416a12″/><button class=

L’entraîneur français Didier Deschamps a été encouragé par la performance de Kylian Mbappe à son retour à l’action après s’être cassé le nez, l’attaquant vedette marquant lors du match nul 1-1 de mardi contre la Pologne à l’Euro 2024.

« Après tout ce qu’il a vécu, entre la collision et les trois premiers jours qui ont suivi, c’était difficile pour lui, mais je pense qu’il avait l’air très bien et assez vif », a déclaré Deschamps après le match à Dortmund.

Portant un masque de protection, Mbappe a donné l’avantage à la France avec un penalty au début de la seconde période de la finale du Groupe D, mais le penalty de Robert Lewandowski à l’autre bout a donné à la Pologne l’égalisation.

La nouvelle recrue du Real Madrid a raté le match nul 0-0 de la France contre les Pays-Bas vendredi dernier après s’être cassé le nez lors d’une collision lors de la victoire 1-0 contre l’Autriche le 17 juin.

« Il a l’habitude de porter un masque, même si quand il transpire, ça lui rentre dans les yeux », a expliqué Deschamps.

« Mais il était plein d’envie et ce match lui sera utile lors du prochain match. »

Le résultat de mardi signifie que la France termine deuxième de son groupe derrière l’Autriche, la laissant affronter lundi prochain les huitièmes de finale contre le vice-champion du groupe E, qui sera la Roumanie, la Belgique, la Slovaquie ou l’Ukraine.

Nous nous trouvons également dans ce qui semble être la moitié du tableau la plus difficile, le Portugal, l’Espagne et l’Allemagne étant susceptibles d’être des adversaires potentiels avant la finale.

La France n’a réussi qu’une seule victoire et deux buts lors de la phase de groupes. Avant le penalty de Mbappé, la seule autre fois où l’équipe avait marqué était un but contre son camp.

« Je ne suis pas déçu du tout », a répondu Deschamps lorsqu’on lui a demandé s’il était insatisfait du déroulement de la phase de groupes. « Eh bien, nous voulions terminer à la première place, mais nous avons fait ce qu’il fallait faire. »

« Nous étions dans un groupe très difficile. Nous avons battu l’Autriche mais ils ont terminé premiers. Nous avons atteint notre premier objectif. Nous savons quand nous jouerons la prochaine fois, même si nous ne savons pas encore de qui il s’agit. Une nouvelle compétition commence maintenant. »

Il a souligné que la France aurait pu battre la Pologne, dont le gardien Lukasz Skorupski a été choisi comme meilleur gardien du match après sa performance à Dortmund.

« Nous avons eu beaucoup d’occasions, dont cinq rien qu’en première mi-temps. Ce n’était pas seulement un manque de précision. Il y a aussi eu des arrêts du gardien.

« Mais évidemment, nous aurons de meilleures chances de gagner si nous pouvons marquer plus de buts. »

Deschamps a également défendu sa décision d’exclure Antoine Griezmann du onze de départ, affirmant qu’elle ne reflétait pas la performance du joueur de l’Atletico Madrid lors des matches précédents.

« C’est juste un choix que j’ai fait. C’est tout. Il n’y a pas besoin d’expliquer quoi que ce soit », a-t-il déclaré après avoir donné l’opportunité au jeune ailier Bradley Barkola de participer à sa place à son premier match international.

Il a ajouté : « Je ne m’adapte pas à l’adversaire, mais j’essaie de faire ressortir l’équipe la plus dangereuse pour battre celui que nous affrontons.

« Nous voulions avoir de la vitesse en attaque contre les grands joueurs de l’équipe nationale polonaise. »

comme/nf

READ  L'équipe nationale algérienne arrive au Maroc pour un match de qualification à la Coupe du monde sur fond de tensions diplomatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *