L’équipe de rugby Bivac a salué l’amélioration du Pays de Galles après une courte défaite contre la France

L’entraîneur frustré du Pays de Galles, Wayne Bivak, pense que son équipe en a fait assez pour remporter sa courte défaite 13-9 contre la France vendredi, alors qu’il a confirmé qu’Alon Wayne Jones serait prêt à affronter l’Italie en finale le week-end prochain. Le Pays de Galles a conservé la possession et le territoire contre une France invaincue, mais malgré les 22 entrées de son adversaire, il n’a pas trouvé le moyen de percer sa défense.

Mais malgré l’amélioration des performances des hôtes, il s’agissait d’une troisième défaite en quatre matchs pour les champions en titre. « (Le plan de match) a presque fonctionné », a déclaré Bivac aux journalistes. « C’est frustrant parce que les garçons ont mis beaucoup de travail. Nous avons estimé que nous avions fait assez pour gagner le match, mais ce n’était tout simplement pas le cas. Cependant, c’est un grand pas dans la bonne direction. »

La France a marqué le seul but tôt grâce à l’ailier Anthony Gillonch, tandis que la meilleure chance du Pays de Galles est venue lorsque le milieu de terrain Jonathan Davies a frappé le ballon avec la ligne de tentative française en vue, mais il n’a pas été en mesure de la contrôler. « C’était un test très difficile et il a été réduit à un degré », a déclaré Bivac.

« Nous avons travaillé dur et ce n’était pas par manque d’efforts. Il fait partie de ceux qui sont frustrés. Les garçons ont fait tout ce que nous voulions à part gagner le match. » Mondialisme. Dans l’ensemble, nous les mettons sous pression. Nous avons fait beaucoup de bonnes choses avec le ballon, mais c’est à peu près une chose ou deux. »

READ  Tsitsipas et Rublev ont gagné pour atteindre la finale du Monte Carlo Masters

Le Pays de Galles clôturera le Championnat des Six Nations à domicile contre l’Italie le 19 mars et le capitaine Jones sera à nouveau en lice pour choisir. Il a d’abord été disqualifié de toute la compétition en raison d’un problème récurrent à l’épaule, la même blessure qu’il a subie avant les Lions britanniques et irlandais contre l’Afrique du Sud l’année dernière.

Bivac a confirmé qu' »il sera officiellement ajouté à l’équipe à la fin de cette semaine ». « Il a travaillé dur et s’est entraîné avec l’équipe et l’a aidé à se préparer pour le match de cette semaine. Maintenant, il est prêt à choisir. »

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux partagé.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.