Les Algériens font la queue pour cuisiner des bouteilles d’huile avant le Ramadan

Rabat – Quelques jours avant le début du mois sacré du Ramadan, les activités caritatives vont changer en abondance, des centaines d’Algériens vivant dans la ville d’El Milia formant de longues files d’attente pour conserver une bouteille d’huile de cuisson.

L’Algérie a traditionnellement connu une pénurie d’huile de cuisine, en particulier pendant le mois de Ramadan.

La distribution d’huile de cuisine au prix de 600 dinars (4,52 dollars) est considérée comme une initiative caritative, organisée par un commerçant avec la bénédiction des autorités locales. Lorsque les locaux se sont réunis pour bénéficier de cette initiative, une section du Gendermary National, le maire et le gouverneur sont tous venus pour assurer le bon déroulement de l’opération de distribution.

La pénurie de ces produits essentiels dans un pays aux ressources naturelles énormes montre que l’Algérie est au bord d’une crise économique catastrophique en raison d’une mauvaise gestion des ressources naturelles et de la corruption au sein de l’élite politique.

Lire la suite: Les consommateurs marocains appellent au boycott de la hausse du prix de l’huile de cuisson

Dans un contexte d’inflation croissante, l’Algérie n’a pas été en mesure de répondre à la demande intérieure de ses produits alimentaires essentiels, ce qui a conduit à l’émergence du mouvement Hirak en 2019. À la suite de la campagne mondiale du COVID-19, les manifestants ont suspendu leurs manifestations hebdomadaires avant de reprendre le vendredi 26 février.

Les revendications de l’opposition comprennent le départ de l’élite dirigeante corrompue, qui a plongé le pays dans l’endettement, et le cycle sans fin des problèmes sociaux et économiques.

READ  Qualification européenne: la France facile pour le Kazakhstan | Qualification européenne

Pour détourner l’attention nationale et internationale de l’attraction gravitationnelle de la situation intérieure désastreuse de l’Algérie, les médias et l’establishment politico-militaire algériens dirigent l’énergie et les ressources du pays vers les affaires d’autres pays. Cela favorise la désinformation et crée des sacrifices étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *