Les autopartageurs en France peuvent obtenir un bonus de 100 € même s’ils ne sont pas de nouveaux utilisateurs de l’application

Tous les covoitureurs réguliers en France qui utilisent déjà une plateforme d’autopartage peuvent bénéficier de la prime gouvernementale de covoiturage de 100 € en 2023. Auparavant, seuls les nouveaux utilisateurs pouvaient en bénéficier.

Gouvernement Annonce de nouvelles primes incitatives Dans le cadre des plans visant à encourager davantage de personnes à covoiturer en décembre. L’autopartage retire les voitures des routes, réduit les coûts d’essence par personne et améliore la pollution de l’air.

Les applications d’autopartage comme BlaBlaCar, Karos et Klaxit aident les gens à trouver des chauffeurs qui se dirigent vers (ou à proximité) la même destination. Ensuite, ils partagent leur véhicule et partagent les frais de carburant (et autres).

Le gouvernement a maintenant confirmé que ceux qui se sont inscrits pour utiliser l’application au cours des trois dernières années précédant l’introduction du nouveau système de paiement pourraient également recevoir 100 €.

Limites d’admissibilité

Cependant, le ministère de l’Environnement indique que les gens ne seront pas éligibles s’ils ont reçu un autre paiement ou une incitation de l’application au cours des trois dernières années, y compris des bons pour des prix comme des lavages de voiture (par exemple, BlaBlaCar précédemment offert. Out).

On y lit : « Conducteurs inscrits et actifs sur la plateforme d’autopartage avant le 1er janvier 2020 [as well as] Les conducteurs inscrits et actifs sur une plateforme d’autopartage après le 1er janvier 2020, mais ne bénéficiant pas de chèques carburant ou de cartes cadeaux… sont éligibles à l’assistance courte distance par les opérateurs Blabla, Klaxit et Karos ».

De plus, « les conducteurs inscrits et actifs sur un site d’autopartage avant le 1er janvier sont également éligibles… ainsi que les conducteurs inscrits et actifs sur un site de covoiturage après le 1er janvier 2015, mais ne bénéficiant pas de chèques carburant ou de cartes cadeaux. Dans le cadre des opérations avec BlaBlaCar ».

READ  En discussion pour former un nouveau gouvernement après l'élection présidentielle algérienne

Les nouveaux dispositifs de 100 € font partie des dispositifs gouvernementaux d’allocation aux économies d’énergie pour les entreprises. Dans le cadre de ces dispositifs, les distributeurs d’énergie ou de carburants (tels que Total et Leclerc) proposent un soutien financier aux personnes qui se tournent vers des solutions d’économie d’énergie telles que les plateformes d’autopartage.

La subvention au covoiturage est versée directement sur les comptes bancaires des covoitureurs via les plateformes.

Ceux qui s’inscriront pour utiliser des applications d’autopartage en 2023 et continueront à les utiliser peuvent toujours obtenir 100 €.

Les utilisateurs doivent avoir effectué un certain nombre de trajets pour réclamer les 100 €.

Critère:

Articles Liés

Les chauffeurs sont payés jusqu’à 100 € pour démarrer l’autopartage en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *