Les citoyens français commencent à paniquer pour l’expulsion des alliés afghans à Kaboul

Posté sur:

La France a annoncé qu’elle évacuerait lundi ses premiers ressortissants et alliés afghans vers une base aux Émirats arabes unis depuis la capitale afghane déchue, Kaboul.

“Nous prévoyons de réaliser le premier cycle à partir de ce lundi jusqu’à maintenant”, a déclaré la ministre de la Défense Florence Barley, ajoutant que des dizaines de citoyens français devaient être évacués.

« Sur notre site aux Émirats arabes unis, nous avons mis en place les capacités nécessaires pour recevoir les premières personnes expulsées », a déclaré Barley.

“Ce sont pour les Français à Kaboul, mais pour ceux qui sont sous notre garde et pour lesquels nous allons évacuer”, a déclaré Barley.

Barley a ajouté que la base française aux Emirats Arabes Unis « servirait de base militaire pour assurer un aller-retour entre Abou Dhabi et Kaboul, puis rapatriée en France ».

Des diplomates se sont ajoutés aux dizaines de personnes à expulser, a-t-il ajouté.

La priorité est « d’expulser (en Afghanistan) les travailleurs qui ont rendu d’éminents services à notre pays en nous aidant au quotidien, et d’offrir une protection maximale à ceux qui défendent les droits, les droits de l’homme, les journalistes, les artistes et tous ceux qui défendent pour eux. Des valeurs que nous continuons de défendre dans le monde entier », a-t-il déclaré.

L’opération militaire, baptisée Abagan, comprenait deux avions de transport de l’armée de l’air française, le C-130 et l’A400M, qui ont décollé pour les Emirats tard dimanche et tôt lundi matin.

(AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *