Les forces israéliennes ont déclaré avoir découvert une grande usine d’armes souterraine à Gaza

Écrit par Ronen Zvulun

BURIJ, Gaza (Reuters) – Les forces israéliennes ont découvert ce qu'elles considèrent comme le plus grand site de production d'armes jamais découvert à Gaza, y compris des ateliers souterrains qui, selon elles, étaient utilisés pour produire des missiles à longue portée capables d'atteindre des cibles dans le nord d'Israël.

L'armée a déclaré qu'en plus des missiles, les ateliers produisaient des copies ou des modifications de munitions standard telles que des obus de mortier et étaient reliés par des puits souterrains à un réseau de tunnels utilisés pour transporter des armes vers les unités de combat dans toute la bande de Gaza.

Lundi, l'armée israélienne a emmené un groupe de journalistes visiter le site situé dans la région de Bureij, au milieu de l'étroite enclave côtière, dévastée par des semaines de bombardements et de combats terrestres.

Un assortiment de tubes, de composants métalliques et de douilles étaient empilés dans une zone d'atelier en surface, tandis que dans une autre zone, on pouvait voir de longs supports métalliques contenant des missiles, avec un ascenseur menant au tunnel.

« …Depuis l'ascenseur, les missiles sont confinés dans un endroit sûr et descendent ensuite vers d'autres zones du système de tunnels », a déclaré le porte-parole militaire en chef, l'amiral Daniel Hagary.

Il a déclaré : « À un endroit, vous fabriquez des missiles, et à un autre, vous les lancez. »

Le site était le dernier d’une série de vastes tunnels saisis par l’armée depuis l’invasion de Gaza, lancée à la suite de l’attaque du 7 octobre contre le sud d’Israël par le Hamas.

READ  Les démocrates latino-américains passent d'une inquiétude discrète à une opposition ouverte aux concessions de Biden dans les négociations frontalières

Les responsables israéliens affirment que le Hamas localise délibérément les infrastructures militaires, y compris les tunnels, dans les zones civiles afin de rendre plus difficile toute attaque. Le Hamas nie cela et affirme qu'Israël attaque des cibles civiles sans discernement.

Plus de 22 000 Palestiniens ont été tués lors de l'opération israélienne, selon les responsables palestiniens de la santé, et la plupart des 2,3 millions d'habitants ont été contraints de fuir leurs maisons vers une petite zone du sud.

La plus grande opération israélienne jamais menée à Gaza a été lancée à la suite de l'attaque lancée par des militants du Hamas le 7 octobre, qui a entraîné la mort de plus de 1.200 personnes dans le sud d'Israël et la prise d'environ 240 otages, selon les statistiques israéliennes.

(Écrit par James McKenzie, édité par Cynthia Osterman)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *