Les Français se précipitent pour les tests COVID-19 avant les retrouvailles de Noël

PARIS : L’étudiant Jules de Biase a été complètement vacciné et ne présente aucun symptôme de COVID-19, mais mercredi, avant de voir sa grand-mère âgée pour les vacances de Noël, il a fait un test pour s’assurer qu’il allait bien.

« Vous feriez mieux de vous assurer que vous êtes négatif », a-t-il déclaré.

Beaucoup d’autres sont d’accord, car la variante Omicron s’est rapidement répandue dans toute la France et le reste de l’Europe occidentale à l’approche de la période des fêtes.

Laura Korniak, une spécialiste des communications de 29 ans, a déclaré qu’elle se faisait également tester par mesure de précaution.

« Je voulais passer le test avant de rejoindre ma famille pour fêter Noël », a-t-elle déclaré.

La PCR COVID et les tests antigéniques sont gratuits pour les personnes affiliées à la Sécurité sociale française et sont vaccinées. Pour d’autres, les tests sont parmi les moins chers d’Europe, avec un test antigénique coûtant environ 25 € (28,27 $ US) et un test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) coûtant moins de 50 €.

Le gouvernement du président Emmanuel Macron a résisté à davantage de restrictions à la vie publique pour contourner l’augmentation d’Omicron, s’appuyant plutôt sur une campagne de vaccination renforcée. La France exige déjà un permis sanitaire pour entrer dans les bars, restaurants, musées et autres lieux de divertissement.

Le ministre de la Santé Olivier Veran a déclaré mercredi qu’Omicron deviendrait bientôt l’alternative dominante dans le pays avec des cas qui devraient atteindre 100 000 nouvelles infections par jour d’ici la fin de l’année.

Les pharmaciens ont déclaré qu’ils avaient du mal à répondre à la demande pour le test.

READ  L'Algérie rend hommage au leadership de l'Afrique du Sud sur le continent

« Il y a deux semaines, si on faisait 50 examens par jour, c’était une journée longue et difficile. Maintenant, on en est à 200 examens par jour facilement », explique Farah Glawenge, pharmacienne à Issy-les-Moulineaux, près de Paris.

« Il y a une énorme demande de kits de test à domicile et maintenant nous sommes en rupture de stock. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *