Les médias algériens pointent du doigt le Maroc pour son retrait de l'accord de paix au Mali

Suite au retrait du Mali de l'accord d'Alger de 2015, les tensions entre l'Algérie et le Mali se sont accrues. La presse algérienne attribue la décision de Bamako à un complot orchestré par le Maroc, les Émirats arabes unis (EAU) et Israël.

journal algérien CST Selon leur communiqué, « le Maroc et ses alliés israéliens ont fait irruption dans la région avec l'intention expresse de créer une nouvelle situation déstabilisatrice aux frontières de l'Algérie ».

Expert géopolitique Hassan Qassimi Il soutient une théorie du complot, affirmant que « les Émirats, le Maroc et l'establishment sioniste ne s'arrêteront pas au Sahel, mais commenceront par la domination politique de l'Union africaine et termineront par la domination impérialiste ».

Des sources algériennes affirment que les Émirats arabes unis « ont donné au Maroc 15 millions d'euros pour financer des campagnes frauduleuses et créer une atmosphère tendue entre l'Algérie et les pays du Sahel ». Radio Algérie.

Alger, suite au retrait du Mali d'un accord négocié par le ministère algérien des Affaires étrangères Accusations Des « pays tiers » anonymes financent le programme d’armement du Mali et des « mercenaires internationaux recrutés », mais n’ont pas fourni de détails.

L’Algérie cherche à regagner de l’influence au Sahel dans un contexte de tensions croissantes avec le Mali.

READ  Prévisions Algérie vs Mali, aperçu, actualités du groupe et plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *