Les représentants des entreprises jordaniennes et algériennes se sont engagés à stimuler le commerce bilatéral

AMMAN, 20 août (Xinhua) — Des représentants d’entreprises jordaniennes et algériennes ont appelé samedi à des efforts pour surmonter les obstacles auxquels sont confrontés les échanges bilatéraux.

Des représentants d’entreprises de la Chambre de commerce jordanienne (JBA) et de la Confédération nationale des employeurs algériens (NCAE) ont également appelé à davantage de réunions, de visites d’échange et à la mise en œuvre d’accords commerciaux bilatéraux. coopération en matière d’investissement, a déclaré JBA dans un communiqué.

Le secrétaire général du ministère jordanien de l’Investissement, Zaher Qadharneh, a appelé les secteurs privés jordanien et algérien à faire progresser les relations économiques et commerciales, exprimant l’empressement du ministère à fournir toutes les facilités aux investissements algériens en Jordanie.

Le secrétaire général de la JBA, Abdul Rahim Bekai, a déclaré que la Jordanie s’était efforcée de devenir un centre commercial régional et une passerelle vers les marchés régionaux.

Pour sa part, le représentant de la NCAE, Mohammad Tafart, a souligné l’importance de renforcer le partenariat entre les deux pays et d’augmenter les activités d’investissement entre les deux sociétés.

Malgré l’approfondissement des relations bilatérales, les échanges commerciaux jordano-algériens sont encore modestes, a rapporté samedi l’agence de presse officielle jordanienne.

Selon les données officielles, les exportations du Royaume vers l’Algérie en 2020 étaient de 94 millions de dollars, tandis que les importations en provenance de ce pays d’Afrique du Nord étaient de 125 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.