Les syndicats demandent à Ottawa la libération d’un travailleur d’Hydro-Québec détenu en Algérie

Le syndicat affirme que l’employé d’Hydro, Lazarus Somawi, a été pris pour cible en raison de ses convictions politiques.

Contenu de l’article

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) a annoncé lundi qu’un de ses membres avait été détenu en Algérie et a appelé Ottawa à « faire tout ce qui est en son pouvoir pour rapatrier ce citoyen canadien dans les plus brefs délais ».

Contenu de l’article

Le syndicat affirme que Lazhar Zouaïma, un employé d’Hydro-Québec, a été ciblé en raison de ses convictions politiques.

« Selon les informations dont nous disposons, son soutien aux revendications du peuple algérien pour l’établissement d’un État démocratique… et tout nous convainc que son arrestation était la véritable raison de son arrestation contre la classe dirigeante corrompue. Dit dans une déclaration.

Zouaïma a exprimé son opposition à « l’abus de pouvoir » du gouvernement algérien et a pris part aux réseaux sociaux et aux manifestations.

« Nous voulons ajouter nos voix à ceux qui condamnent cette arrestation et cette violation des droits humains. Nous soutenons notre collègue, son épouse et sa famille dans la quête de justice », a déclaré Francis Rondo, président de l’Union régionale SCFP Montréal.

Zouaïma a été détenu à l’aéroport le 19 février alors qu’il tentait de rentrer au Canada depuis l’Algérie après avoir rendu visite à sa famille pendant trois semaines.

READ  Alice : Quel pays l'ailier de Crystal Palace doit-il représenter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.