Les Warriors ont progressé de cinq places au classement FIFA

Par Sports Reporter


Les Zimbabwe Warriors sont restés en dehors des 100 meilleures équipes malgré de grands progrès en s’imposant comme l’une des équipes les plus performantes de la région ces dernières années après s’être qualifiées pour leur troisième championnat AFCON consécutif.

Les Warriors ont grimpé de cinq places dans le classement mondial de la FIFA publié mercredi au n ° 107.

Ils ont également légèrement avancé dans le classement continental des 26Le dixième Au numéro 24 en Afrique.

Le Zimbabwe vient de connaître une autre saison réussie dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations reprogrammés, terminant deuxième du groupe H, derrière les champions africains de l’Algérie et devant la Zambie et le Botswana.

Les Warriors ont battu le Botswana, 150e au classement mondial, 1-0 à l’extérieur à Francistown lors de l’avant-dernière ronde de qualification pour réserver leur place en finale à domicile au Cameroun en janvier prochain.

L’entraîneur zimbabwéen Zdravko Logarossic a décidé de jouer une équipe faible dans le match sans issue en caoutchouc contre la Zambie, dans lequel ils ont perdu 2-0.

Bien que le match contre la Zambie ait été planifié, la défaite a été coûteuse pour les Warriors qui ont raté une occasion de gagner de précieux points de classement mondial.

Chipolopolo en Zambie a déplacé trois places dans le classement mondial à la 87e tout en tombant également 18e dans le classement africain.

Malgré leur faible classement, les Warriors ont pu élever leur devise comme l’une des équipes les plus performantes de la région.

Le Zimbabwe s’est qualifié pour trois finales consécutives, dont deux en tête des groupes.

READ  Championnat féminin des Six Nations: Lark Davies de Red Roses et Claudia MacDonald regardent l'Angleterre et la France en finale | Actualités du rugby

Le Sénégal est le premier pays du continent, suivi de la Tunisie, du Nigéria et de l’Algérie. La Belgique reste le pays numéro un du classement, devant les champions en titre, la France, le Brésil et l’Angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *