Les Zambiens s’inquiètent pour les Marocains alors qu’ils défendent leur impressionnant bilan sur leur sol natal

Le Zambien Nkana défend ce week-end un record de ne pas avoir perdu à domicile en 63 matchs, l’entraîneur Kelvin Kindo avertissant de ne pas sous-estimer son rival marocain, Tahad Casablanca.

Tihad est une équipe de deuxième rang qui s’est qualifiée pour la Coupe de la Confédération Africaine en remportant la Coupe du Trône, le premier tournoi à élimination directe dans le royaume d’Afrique du Nord.

“Il n’y a pas de jeunes joueurs dans la Coupe de la Fédération”, a déclaré Kendo. “Nous nous dandinons là-bas sur la base du mérite et nous savons comment les clubs d’Afrique australe luttent souvent contre ceux du Nord.”

Ici, l’AFP met en lumière cinq des 15 matches aller-retour prévus samedi et dimanche dans l’équivalent de l’UEFA European League:

Nous sommes contre le syndicat

Nkana a fait ses débuts africains en 38 ans, faisant match nul 2-2 avec Mbabane Highlanders du Swaziland (maintenant e Swatini) en Coupe des clubs champions africains, précédant la Ligue des champions de la CAF.

Depuis, ils ont également accueilli des matchs de Coupe de la Confédération, de Coupe d’Afrique des vainqueurs et de Coupe de la Confédération, sans jamais perdre – un record même pas possible avec les 20 fois vainqueurs de la CAF avec l’Egyptien Al-Ahly.

L’équipe zambienne a failli remporter le championnat de la CAF en 1990, s’inclinant aux tirs au but face à la JS Kabylie en finale de la Champions Clubs Cup.

Chanson contre les rivières

Cette association de clubs de Port Harcourt et d’Aba dans le sud-est du Nigéria garantit que le pays le plus peuplé d’Afrique aura un représentant en phase de groupes.

READ  Championnat des Six Nations: Gaben Villiers et Mohamed Hawass sont les derniers joueurs français à tester pour COVID-19 Actualités du rugby

Mais cela signifie également que le défi initial nigérian de quatre clubs en Ligue des champions et en Coupe de la Confédération sera réduit à un seul défi avec Plateau United et Kano Pillars déjà éliminés.

L’ancien champion d’Afrique Enyimba doit se méfier de Goodwin Agoda de Rivers, qui a remporté le Soulier d’Or de la Coupe de la Confédération avec cinq buts en quatre matches.

Cotoku – Sétif

Sept anciens champions d’Afrique sur les 30 joueurs espérant se qualifier, et deux, le Ghana Asante Kotoko et l’Algérien Fik Sétif, se sont rencontrés dans une confrontation entre des clubs manquant de matches de la CAF.

Kotoko a remporté et perdu les matches de la Ligue des champions de deux à un en raison de la réglementation sur les coronavirus et n’a marqué qu’une seule fois en 180 minutes avant de reléguer en compétition de deuxième division.

Sétif n’a même pas eu la chance de disputer la Coupe de la Confédération, où ils ont eu un au revoir, puis s’est arrêté lorsque la Renaissance tchadienne n’a pas assisté à N’Djamena pour un match à domicile.

Sfaxi – Kigali

La touche d’argent pour le CS Sfaxien après avoir été éliminé de la Ligue des champions était une place dans une compétition dans laquelle ils ont excellé, atteignant quatre finales et en remportant trois.

Sfaxien se vante d’un vainqueur potentiel dans l’incendie de Chouat, dont les cinq buts ont fait de lui le meilleur buteur de la Ligue des champions après les éliminatoires.

READ  Le Canadien Elliott Gunden remporte la médaille d'or en Coupe du monde sur glace

Kigali a participé à la phase à élimination directe grâce à deux victoires à l’extérieur et compte beaucoup sur le Nigérian Abubakar Lawal pour marquer des buts.

Buffalo contre l’étoile

C’est un jeu pour les romantiques avec les Young Buffaloes d’eSwatini et la star tunisienne du Sahel, qui vivent plus loin sur l’échelle du football africain.

Al-Buffalo se classe également parmi les équipes participantes du continent et s’est qualifié pour les éliminatoires bien qu’il n’ait remporté aucun des quatre matches de la Ligue des champions avant de perdre contre la Coupe de la Fédération.

L’Etoile est le seul club à avoir remporté toutes les cinq compétitions actuelles et passées de la CAF et neuf titres qui le placent quatrième derrière Al-Ahly, et ses coéquipiers égyptiens Zamalek et TP Mazembe de la République démocratique du Congo sont parmi les plus titrés.

DL / GC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *