L’espoir français de médaille olympique Lavilleni se retourne la cheville dans la course de Tokyo

Posté sur: Modifié:

Paris (AFP)

Moins de deux semaines après les Jeux olympiques de Tokyo, le perchiste français Renட்t Laville a effectué l’échauffement de la cheville pour un match dans le nord de la France dimanche.

Le champion olympique 2012, l’un des principaux espoirs de médaille de l’équipe de France d’athlétisme, a atterri moche sur le tapis et a immédiatement quitté la jonction Sotteville-Les-Rouen.

Les scanners médicaux ont montré une cheville gauche tordue, et son équipe d’entraînement a déclaré qu’il avait participé aux Jeux de Tokyo du 23 juillet au 8 août et qu’il n’avait aucun doute avec les qualifications du saut polaire prévues pour le 31 juillet.

“La meilleure situation pour ma dernière course avant les Jeux olympiques n’était pas claire”, a tweeté Lavilleni, 34 ans.

“Je quitte la clinique avec un verdict ‘encourageant’ : pas de fracture, une grosse entorse. Le compte à rebours commence.”

Après une saison de multiples blessures, Lavilleni a été éliminé des Championnats d’Europe en salle à Toronto, en Pologne, cet hiver avant de subir une blessure au mollet de 6,06 mètres.

Le Français s’est reposé pendant six semaines, mais est revenu en force : il est actuellement deuxième mondial sur la course de 5,92 m, derrière le recordman du monde suédois Armand Duplandis (6,10 m), l’un des plus grands favoris pour l’or à Tokyo.

READ  Un ancien chef de la police condamné à la prison à vie pour avoir tué un moniteur du Moyen-Orient

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *