Livres courts : mouton, coq et canard ; Rêve, Annie, Rêve | A écrit

Comme l’a noté Jean-Luc le canard : « Malheureusement, ce n’est pas comme ça que les humains sont assez laissés seuls. C’est pourquoi nous allons les arrêter. »

Vaillant présente des personnages historiques tels que le chimiste français Antoine Lavoisier, Mozart (qui a rencontré Franklin et composé la musique de Franklin’s Glass Armonica) et même l’espion anglo-américain Edward Bancroft. L’utilisation de la suggestion par Franz Mesmer est également habilement incorporée dans l’intrigue pour mettre quelqu’un en traduction. Des panneaux de dessins animés divertissants capturent l’action et donnent vie à la distribution colorée de personnages de Phelan, ajoutant tellement à ce joyau intelligent et charmant d’un roman.

Rêve, Annie, Rêve par Waka T. Brown; Quill Tree Books, 337 pages (16,99 $) pour les 8 à 12 ans.

Ce premier roman engageant de Waka Brown, inspiré de son expérience de grandir au Kansas dans les années 1980 en tant que fille d’immigrants japonais, fait également suite à ses mémoires « While I Was Away » pour ce groupe d’âge.

Comme personne à Topeka ne semble capable ou désireux de prononcer correctement son prénom, Aoi Inoue, 12 ans, fille d’immigrés japonais nés aux États-Unis, va maintenant chez Annie.

Le père d’Annie est le chef du département de mathématiques à l’université locale. Sa mère, une ancienne hôtesse de l’air, est maintenant une mère au foyer qui parle japonais à la maison avec Annie et son plus jeune fils, Tak.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.