L’ONU nomme un diplomate algérien envoyé spécial au Soudan

17 novembre 2023 (New York) – Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a nommé l’ambassadeur algérien Ramthane Lamamra comme son envoyé spécial au Soudan, a annoncé vendredi un porte-parole de l’ONU.

La nomination de Lamamra intervient dans le contexte de la récente suspension du mandat de la Mission intérimaire de soutien des Nations Unies au Soudan (UNITAMIS) par le gouvernement soudanais.

S’exprimant vendredi lors de la réunion d’information de l’ONU à midi, Stéphane Dujarric a confirmé la nomination de Lamamra et a souligné la nécessité d’un engagement continu avec toutes les parties impliquées dans le conflit soudanais.

« Je souhaite également annoncer une réunion en préparation depuis un certain temps déjà. Le Secrétaire général nomme l’Algérien Ramthane Lamamra comme son envoyé personnel au Soudan », a déclaré Dujarric.

Il l’a également confirmé DIl a chargé le secrétaire général Ian Martin d’effectuer un examen stratégique de la mission de l’ONU au Soudan, donnant au Conseil de sécurité des options sur la manière de modifier le mandat de la mission.

Il a ajouté que l’ONU continuera à travailler en étroite collaboration avec les autorités soudanaises, les membres du Conseil de sécurité et d’autres parties prenantes pour déterminer les prochaines étapes du processus.

« Vous savez, bien sûr, c’est le Conseil de sécurité qui donne mandat au Secrétariat pour mener à bien des missions de consolidation de la paix, des missions politiques et des missions de maintien de la paix », a expliqué Dujarric.

Lamamra apporte à son nouveau rôle une vaste expérience en diplomatie et en résolution de conflits. Il a été ministre des Affaires étrangères de l’Algérie de 2013 à 2017, puis de 2021 à 2023. Entre 2003 et 2007, il a été ambassadeur des Nations Unies au Libéria. Il a été ambassadeur, président du Conseil africain de paix et de sécurité et ambassadeur d’Algérie auprès de l’ONU. De 1993 à 1996.

READ  Rapprochement France-Maroc : première réaction de l'Algérie

En septembre 2023, la nomination de Lamamra faisait suite à la démission de Volker Peretz, ancien chef de la mission UNITAMIS. La démission de Peretz intervient dans un contexte de tensions accrues entre lui et les dirigeants militaires soudanais.

(DAKOTA DU SUD)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *