Ma municipalité, financée par l’Union européenne, reçoit 26,2 millions de dollars supplémentaires pour renforcer la coopération dans le sud de la Libye [EN/AR] – Libye

Tunisie, 07/05/2021. L’Union européenne a alloué 26,2 millions d’euros supplémentaires pour promouvoir le développement économique durable, la cohésion sociale et la sécurité humaine dans 14 municipalités vulnérables du sud de la Libye.

« Le ministère des Collectivités locales s’engage à assurer un soutien continu à toutes les communautés en Libye en répondant à leurs besoins les plus urgents », a déclaré le ministre des Collectivités locales, S.E. Badr El Din Sadiq Al Toumi. «Nos efforts sont complétés par une coopération constructive avec l’Union européenne, l’ambassade d’Italie, la Coopération italienne, le Programme des Nations Unies pour le développement et l’UNICEF : à travers la deuxième phase de mes municipalités, nous renforçons notre partenariat de développement pour soutenir le développement rural, les moyens de subsistance la sécurité, la reprise économique et la stabilité dans le sud du pays.

L’ambassadeur d’Italie en Libye, Giuseppe Buccino Grimaldi, a déclaré : “La stabilité et la prospérité de la Libye et les progrès dans les zones les plus vulnérables du sud du pays sont des objectifs nationaux que l’Italie soutient fermement”. L’ambassadeur a salué les relations bilatérales solides et continues entre les deux pays amis, soulignant la volonté de l’Italie de renforcer davantage la coopération et la coordination vers des objectifs communs en coopération avec le gouvernement d’unité nationale et le ministère des collectivités locales.

Le programme Municipalités de l’Union européenne a déjà contribué de manière significative à l’amélioration de l’accès aux principaux services publics dans 27 municipalités libyennes. En prolongeant ce programme réussi vers le sud, nous pourrons réaliser des améliorations tangibles des conditions de vie de la population dans les communes ciblées. « La décentralisation et de bons services au niveau très local ont également un réel potentiel pour contribuer à la paix, à la stabilité et au développement local.

READ  Ministre du commerce: La coopération économique et d'investissement entre le Qatar et l'Algérie connaît de grands progrès

Depuis octobre 2018, ma municipalité a contribué à l’amélioration des conditions de vie et de la résilience dans 27 municipalités vulnérables à travers la Libye, en mettant en œuvre plus de 200 interventions critiques dans les secteurs de la santé, de l’éducation et WASH.

Avec la nouvelle subvention, mon programme municipal entre dans sa deuxième phase : jusqu’en 2024, les partenaires de l’Union européenne, l’Agence italienne de coopération au développement (AICS), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) continueront à travailler ensemble. Avec les autorités centrales et locales libyennes pour évaluer, planifier et mettre en œuvre des interventions critiques dans le sud de la Libye, où les moyens de subsistance et la prestation de services publics ont été gravement affectés en raison de la fragmentation institutionnelle et des besoins accrus des communautés.

La deuxième phase ambitieuse des municipalités contribuera à remédier à l’accès insuffisant aux services et infrastructures de base dans les domaines de l’éducation, de l’eau et de l’assainissement et de l’énergie durable ; Promouvoir des opportunités d’emplois décents dans les secteurs de l’économie locale tels que l’agriculture et la construction vers la résilience familiale et la sécurité alimentaire ; Renforcer la cohésion sociale au niveau sociétal dans la poursuite d’un environnement durable pour le développement.

Mme Annamaria Melegrana, chef adjointe du bureau régional de l’AICS pour la Libye, la Tunisie, le Maroc et l’Algérie, a renouvelé l’engagement de la coopération italienne à soutenir toutes les populations en Libye, et a déclaré : « Nous sommes heureux de collaborer avec le nouveau gouvernement d’union nationale et concevoir une réponse conjointe aux besoins les plus urgents des communautés vulnérables dans le sud du pays. Sur la base du partenariat Consolidé avec le Programme des Nations Unies pour le développement et l’UNICEF et en étroite coordination avec le Ministère des collectivités locales, nous sommes positifs quant à la impact de la nouvelle phase du programme Baladity financé par l’UE sur le développement économique local et la cohésion communautaire.

READ  Réduire la TPS, créer une division distincte pour le secteur automobile: un panel parlementaire en un centre

Ce financement nous permettra d’intensifier les efforts dans le sud du pays et d’améliorer l’accès des populations à des services de base de qualité, au dialogue communautaire et aux opportunités de subsistance. Grâce à un partenariat solide et au soutien de l’UE, le PNUD s’engage à aider les autorités locales à améliorer la qualité de vie des populations, à promouvoir la paix et à renforcer la cohésion sociale, a déclaré le représentant résident du PNUD en Libye, M. Gerardo Noto.

La région sud de la Libye souffre d’un manque de services et continue de supporter le poids de l’afflux migratoire et souffre de négligence. « Avec un financement supplémentaire de l’Union européenne et en s’appuyant sur le programme Baladity en cours, l’UNICEF travaillera avec des partenaires au sein des communautés locales pour fournir des services essentiels au développement des enfants et des jeunes », a déclaré Abdelkader Moussa, Représentant spécial de l’UNICEF en Libye. En outre, l’UNICEF s’efforcera de promouvoir des environnements sûrs et protecteurs qui contribuent à la cohésion sociale entre les différents groupes de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *