Malango a marqué deux fois pour mener le Raja rampant à la victoire sur les pirates dans la Confédération africaine de football

Tous les buts ont été marqués à moins de 36 minutes du coup d’envoi alors que le Raja, sept fois champion de la CAF, s’est qualifié 5-1 au total après un match nul 1-1 à Soweto dimanche dernier.

Les vainqueurs de la Coupe de la Confédération 2018 affronteront Pyramides égyptiennes et leurs finalistes 2020 en juin pour une place dans le match final avec Coton Sport du Cameroun et la JSK dans l’autre match.

Les deux matches ont été une répétition des victoires du groupe tant à domicile qu’à l’étranger pour le Raja et la Kabylie, dont les six derniers titres de la CAF il y a 19 ans.

Une combinaison des touches finales du Raja et de la triste défense des Pirates a transformé le match retour tant attendu des quarts de finale en une croisière à Casablanca pour les hôtes.

Ras Malango a marqué le premier but en sept minutes, et Zakaria El Wardi a marqué son premier but en Afrique cette saison sur un centre pour doubler l’avance.

Sofiane Rahimi a réussi un tir clair et a frappé le gardien Wayne Sandilands pour marquer le troisième but, alors que Malango marquait depuis le point de penalty pour terminer la défaite il y a 36 minutes.

Malango, né en République démocratique du Congo, fait partie des sept joueurs qui ont marqué cinq buts en Coupe de la Confédération cette saison, un de plus que le leader Lambert Arena de Coton.

Enyimba, du Nigéria, était un autre club qui n’a pas pu affronter ses rivaux d’Afrique du Nord et est sorti timidement après avoir échoué à revenir du match retour après sa défense de champion loin de chez lui contre Pyramids dimanche dernier.

Tirant de l’arrière 4-1 au match aller, Enyimba était plus loin au total quand Ibrahim Adel a marqué à la 32e minute dans la ville sud-est d’Aba.

Anayo Iwala, qui a raté le voyage en Égypte en raison d’une suspension, à égalité en 40 minutes et la deuxième mi-temps a disparu avec un match nul 1-1, pour donner à l’équipe du Caire une victoire de 5-2 au total.

La falaise sénégalaise est revenue par derrière pour battre Coton 2-1 à Thiès, mais est partie avec un but à l’extérieur après avoir perdu 1-0 à Garoua.

Le Sibérien Sanou a marqué son troisième but pour Coton en Coupe d’Afrique des Nations à mi-chemin de la première mi-temps, laissant les hôtes ayant besoin d’au moins trois buts pour se qualifier.

Albert Diene a égalisé avant la fin de la première mi-temps et Papi Ndiaye a inscrit le deuxième but des Sénégalais à la 10e minute de la seconde période, mais ils n’ont pas réussi à battre à nouveau le gardien Narcisse Nlinde.

Au match retour, le capitaine de Kabylie Reda Bensaih a inscrit un penalty avant la fin de la première mi-temps à Tizi Ouzou, et Ayman Harzi a fait match nul neuf minutes avant la fin du match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *