Mouvements de crypto-monnaie – Le pourcentage tourne l’exploitation minière de Bitcoin au milieu de la faillite ; La banque centrale néerlandaise inflige une amende de 3,35 millions de dollars à Binance

Mises à jour sur le pétrole – Chutes de pétrole brut ; Le Canada consulte le plafond des émissions d’huile ; La Maison Blanche s’attend à une hausse de la production de l’Opep+

RIYAD: Les prix du pétrole ont chuté mardi, faisant une pause après avoir augmenté de plus de 5 dollars le baril lors de la session précédente, alors qu’un dollar plus faible a soutenu l’intérêt des acheteurs alors que l’on s’attendait à ce que la hausse des taux de la Réserve fédérale américaine soit inférieure aux attentes.

Les contrats à terme sur le Brent pour le règlement de septembre ont baissé de 69 cents à 105,58 $ le baril à 0036 GMT. Le contrat a augmenté de 5,1% lundi, le plus gros gain en pourcentage depuis le 12 avril.

Les contrats à terme sur le brut West Texas Intermediate pour livraison en août ont chuté de 65 cents à 101,95 $ le baril. Le contrat a augmenté de 5,1% lundi, le plus gros gain en pourcentage depuis le 11 mai.

Le Canada lance des consultations sur le plafond des émissions de pétrole et de gaz

Le Canada a lancé lundi des consultations sur un plan visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur pétrolier et gazier, le plus grand émetteur et celui qui connaît la croissance la plus rapide, alors qu’il décrivait deux options pour aider à tenir les promesses climatiques du Premier ministre Justin Trudeau.

Mais la proposition a suscité une réaction immédiate de l’Alberta, la principale province productrice de pétrole du Canada, qui a déclaré que le gouvernement fédéral ne pouvait pas agir unilatéralement pour atteindre les objectifs d’émissions.

READ  Uber a été reconnu coupable de discrimination à l'égard des personnes handicapées : Entreprise : Économie : Lenta.ru

« L’Alberta n’acceptera aucun plan du gouvernement fédéral qui cherche à interférer avec notre capacité protégée par la Constitution de développer nos ressources », a déclaré le gouvernement provincial dans une déclaration conjointe aux ministres de l’Énergie et de l’Environnement.

Le gouvernement libéral canadien vise à réduire les émissions de 40 % à 45 % en dessous des niveaux de 2005 d’ici 2030 et à atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici 2050. Pour y parvenir, les décideurs doivent imposer une forte réduction de la pollution du secteur pétrolier et gazier, qui est responsable pour 27 % des émissions du pays.

Selon un document de travail publié le Lundi.

La Maison Blanche s’attend à une augmentation de la production de pétrole de l’Opep+

La Maison Blanche a déclaré lundi qu’elle s’attend à ce que les principaux producteurs de pétrole de l’alliance OPEP+ augmentent leur production de brut après la visite du président Joe Biden au Moyen-Orient.

« Nous mesurerons le succès dans les deux prochaines semaines », a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Karen-Jean-Pierre, lors d’une conférence de presse. « Attendre [it] Une augmentation de la production, mais cela prendra les deux prochaines semaines, et cela dépendra de l’Opep+.

Biden s’est rendu la semaine dernière en Arabie saoudite, où il a rencontré les dirigeants de ce pays et d’autres membres du Conseil de coopération du Golfe dans le Moyen-Orient riche en pétrole.

L’administration Biden a subi des pressions pour réduire les prix de l’essence et d’autres coûts à la consommation avant les élections de mi-mandat du 8 novembre alors que son parti démocrate cherche à conserver le contrôle du Congrès.

READ  Perspectives économiques en Algérie – Octobre 2021

L’OPEP+, qui comprend l’Arabie saoudite et la Russie, se réunit le 3 août.

Le Congo offrira 30 gisements de pétrole et de gaz pour l’octroi de licences

Le ministère du Pétrole et du Gaz de la République démocratique du Congo a déclaré lundi que la République démocratique du Congo offrira 27 blocs pétroliers et trois blocs gaziers, soit près du double de ce qui était précédemment prévu, lors du cycle de licences de la semaine prochaine.

Prévus pour être mis aux enchères le 28 juillet, les lots sont trois dans le bassin côtier de la province centrale du Congo, neuf dans la Cuvette centrale, 11 près du lac Tanganyika et quatre près du lac Albert. Les trois blocs gaziers sur le lac Kivu.

Le Congo avait initialement prévu de mettre aux enchères 16 blocs pétroliers, dont neuf chevauchaient des aires protégées. Dans sa déclaration de lundi, le ministère a déclaré qu’il avait décidé de lancer 30 enchères maintenant afin de maximiser les opportunités pour le pays.

(avec la contribution de Reuters)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *