Ntamac revient victorieux à Toulouse dans un coup de pouce à la France

Trois des internationaux français, dont Roman Ntamak, sont de retour de blessures pour aider à mener le leader du championnat Toulouse à une victoire de six matchs 42-17 contre Brave dans le top 14 de samedi.

Dans ce qui a été un coup de pouce parfait pour les Six Nations frappées par le coronavirus en France, le demi Ntamack la mouche a joué 69 minutes de confrontation, menant à deux tours avant d’être remplacé.

Mais il y avait un vacillement, Ntamak – qui était hors du terrain depuis fin décembre en raison d’une mâchoire cassée – a raté deux pénalités, touchant le coup d’envoi directement en seconde période et éliminant la position défensive pour la première tentative de Brave par le Fidjien. l’ailier. Enrico Poleroero.

Il y avait plus de bonnes nouvelles puisque François Kroos, l’ailier aveugle, qui a débuté six essais sous l’entraîneur français Fabien Galthi l’année dernière, a ignoré un départ lent pour produire un retour dynamique après une blessure au pied.

Il n’y a eu aucune réaction positive de l’arrière latéral Thomas Ramos, alors qu’il revenait d’une blessure à la cuisse qu’il avait subie à la mi-janvier.

Le meneur de jeu tout aussi talentueux est entré à la 10e place en tant que remplaçant du vainqueur de la Coupe du monde sud-africain Cheslin Colby, mais cela n’a duré que 22 minutes avant de boiter en raison d’une blessure à la cheville droite.

La victoire de Toulouse, avec des tentatives de Joe Tecori, Kroos, Dorian Aldegiri et Guillaume Cramont avec deux tentatives de pénalité, a consolidé leur position de 14 meilleurs leaders.

READ  Foden mène Manchester City en demi-finale de la Ligue des champions

Mais ils ont été contraints de travailler en cours de route, Brave menant 17-14 à la 53e minute avant d’être frappé par des pénalités croissantes qui leur ont finalement donné trois cartons jaunes tandis que Toulouse a concédé 14 points sur des tentatives de pénalités.

“L’équipe Brave a très bien fait ce qui est un résultat très positif pour obtenir les cinq points même s’il y a des choses que nous devons déballer sur la performance”, a déclaré l’entraîneur de la défense toulousaine Laurent Tuery.

Le retour de Ntamak pourrait arriver au moment parfait car le match de troisième tour de la France contre l’Écosse a été reporté à la suite de l’épidémie de Covid-19 dans l’équipe, y compris Galthie, trois autres employés de fond, le capitaine Charles Olivon et 11 autres joueurs.

– Galibert, brillance carbinell –

L’équipe de France affrontera un match de quatrième tour à l’extérieur contre l’Angleterre le 13 mars, suivie de Wells à domicile une semaine plus tard, avec un possible réarrangement du match contre l’Écosse le 26 mars.

Matteo Gallibert a pris la place de Ntamak dans le Test, qui a amassé 20 points dans les matches d’ouverture, mais il ne fait aucun doute que le talentueux meneur de jeu toulousain l’accueillerait à nouveau dans le giron international par Galthi, s’il se révélait en forme. .

La Rochelle, deuxième, qui a perdu son record à domicile invaincu depuis deux ans par Toulouse la semaine dernière, a subi sa deuxième défaite consécutive pour la première fois cette saison, s’inclinant 15-22 à 15e à l’extérieur contre Castres, qui a été frappé par Benjamin Ordabilietta dans le Jeu argentin. 14 points.

READ  Les jeunes joueurs anglais ont un potentiel «incroyablement excitant» pour Eddie Jones et la Coupe du monde de rugby 2023, déclare Conor O'Shea | l'actualité du rugby à XV

Le Racing 92, troisième, a perdu 25-21 à Toulon, alors que Louis Carbonell, sans faute, a marqué 20 points sur une offre de son compatriote arrière française Gabine Villier.

La course a eu deux tentatives avec une paire de coéquipiers internationaux Villiers, le milieu de terrain d’origine fidjienne Feremi Vakatawa et le Sud-Africain Bernard Le Roux, mais cela n’a pas suffi contre le métronome Carbonell.

Bayonne a douloureusement raté un point de bonus défensif en perdant 28-20 à domicile contre Lyon, tandis que Bordeaux Bagels a livré un tir puissant à Galibert pour marquer 19 points de retard lors de leur victoire 29-23 sur Bao.

La recherche humble d’Agen pour sa première victoire en championnat en 18 tentatives à Paris a été entravée, perdant 40-21 au Stade Francesca, alors que les hôtes sont tombés à 14 hommes pendant la majeure partie du match après que Paul Gabrielags ait remporté une victoire en Ligue française à la 16e minute, avec un traitement sérieux.

Le meneur de jeu anglais Alex Lozowski a marqué trois pénalités en retard alors que Montpellier s’est battu vendredi 22-16 contre Clermont.

Ll / dj

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *