Omer Martial fait rapidement œuvre de l’ennemi de l’Algérie et avance aux quarts

Le boxeur philippin primé Omir Martial a ouvert sa campagne aux Jeux olympiques de Tokyo avec une victoire sur penalty.

Yumir Martial a montré qu’il était le Carlin à battre aux Jeux olympiques de Tokyo.

Martial a remporté le premier tour contre l’Algérien Younes Nomouchi lors des huitièmes de finale masculins des poids moyens, faisant ses débuts olympiques jeudi 29 juillet à la Kokogikan Arena.

Martial s’est vanté de sa vitesse et de sa puissance lorsqu’il a marqué un KO au début du premier tour et a ouvert une coupure au-dessus de l’œil droit de Nemouchi.

L’arbitre a arrêté la compétition à 2:41 minutes du premier tour en raison de l’hémorragie de Nemoshi.

Cela met Martial à au moins une victoire d’une médaille de bronze et pourrait rejoindre la championne du monde féminine Nethi Petisio dans l’histoire de la boxe philippine avec plusieurs médailles.

Le boxeur philippin de 25 ans se qualifiera pour les quarts de finale, où il affrontera Arman Darshinyan lors de la ronde des médailles le dimanche 1er août à 11h36 PT.

Le boxeur philippin a fait ses adieux pour commencer sa campagne olympique en huitièmes de finale, mais est apparu aux Jeux olympiques de Tokyo lors des cérémonies d’ouverture en tant que porte-drapeau des Philippines.

Martial a remporté l’argent aux Championnats du monde 2019, l’or aux Jeux des Caraïbes 2019 et l’or aux éliminatoires de Tokyo 2020 en Asie et en Océanie.

Bien qu’il ait décidé de devenir professionnel pendant la pandémie de COVID-19, il s’est toujours engagé à porter les couleurs philippines. – Rapporté par Delfin Dioquino / Rappler.com

READ  Willems signe un nouvel accord avec Montpellier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *