Orange choisit Nokia pour lancer la 5G « séparée » en France

Le logo de la société française de télécommunications Orange a été retrouvé le 26 janvier 2022 devant un magasin à Levallois-Perret, près de Paris, en France. REUTERS/Sarah Meyssonnier/dossiers

Inscrivez-vous maintenant pour un accès gratuit et illimité à Reuters.com

Barcelone, ​​Reuters (Reuters) – Le plus grand opérateur de télécommunications français, ORAN.PA, a annoncé lundi la sélection du fabricant finlandais d’équipements de télécommunications Nokia (NOKIA.HE) pour le lancement de son réseau phare. Internet mobile de nouvelle génération ou 5G, dans son propre pays.

L’équipementier de télécommunications affirme que la technologie nouvellement installée, au lieu de la technologie basée sur la 4G, est capable de fournir de meilleures performances.

France Orange représente plus de 40 % de son chiffre d’affaires annuel et plus de la moitié de son résultat opérationnel courant, ce qui est crucial pour le choix des équipementiers de l’entreprise. Orange est contrôlé par le gouvernement français avec une participation de 23 %.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès gratuit et illimité à Reuters.com

Orange rapporte que le chinois Huawei Technologies Co Ltd (HWT.UL) a choisi Nokia et le suédois Ericsson (ERICb.ST) en 2020 en raison du sérieux examen politique en Europe.

Les États-Unis ont exhorté à plusieurs reprises leurs alliés européens à interdire Huawei des réseaux de télécommunications hawaïens, craignant que la société chinoise ne soit utilisée pour voler des secrets occidentaux.

Des sources proches du dossier ont déclaré à Reuters en 2020 que des responsables français avaient déclaré aux opérateurs de télécommunications prévoyant d’acheter des équipements Huawei 5G qu’ils ne pourraient pas renouveler leurs licences pour l’équipement une fois expiré, expulsant ainsi la société chinoise des réseaux mobiles.

READ  Rapport des coprésidents du Groupe de travail politique de la Convention internationale sur la Libye (Algérie / Allemagne / Ligue des États arabes / MANUL), 19 mai 2021 - Libye

Orange aurait sélectionné des composants Nokia pour son réseau central phare 5G en Slovaquie. Ericsson a choisi d’utiliser la même technologie en Belgique, en Espagne, au Luxembourg et en Pologne.

Les fournisseurs d’équipements 5G offrent des vitesses jusqu’à 20 fois plus rapides que les vitesses Internet, ce qui permet l’automatisation, le fonctionnement à distance et les applications.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès gratuit et illimité à Reuters.com

Reportage de Matthieu Rosmine ; Montage par Richard Song

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.