Paris 2024 : La flamme olympique entame son voyage vers la France

Samedi, la flamme olympique a commencé son voyage vers la France à bord du navire Belém quittant le port grec du Pirée après avoir passé la nuit à l'ambassade de France à Athènes.

« Les émotions sont absolument extraordinaires. C'est une grande émotion pour moi », a déclaré aux journalistes Tony Estanguette, organisateur en chef des JO de Paris, avant de quitter le navire.

Il a salué la « grande coïncidence » avec laquelle Belem a été lancée quelques semaines seulement après la tenue des premiers Jeux Olympiques modernes à Athènes en 1896.

Le trois-mâts datant du XIXe siècle au large du port du Pirée était accompagné des trières Olympias de la marine grecque et de 25 voiliers, tandis que des dizaines de personnes surveillaient derrière le mur pour des raisons de sécurité.

« Nous sommes venus ici pour que les enfants comprennent que l'idéal olympique est né en Grèce. J'ai été vraiment touché », a déclaré Giorgos Kontopoulos, qui a vu le navire commencer son voyage avec ses deux enfants. Agence France Presse.

Lire aussi :Roland Garros achève sa rénovation avant Roland-Garros et les Jeux olympiques de Paris 2024

Dimanche, le navire traversera le canal de Corinthe, une prouesse technique du XIXe siècle construite avec l'aide de banques et d'ingénieurs français.

Le navire de Belem devrait arriver à Marseille – où une colonie grecque fut fondée vers 600 avant JC – le 8 mai.

Aujourd'hui vendredi, la Grèce a remis la flamme olympique pour les Jeux olympiques de 2024, lors d'une cérémonie organisée à l'Estangit.

Le président du Comité olympique hellénique, Spyros Kapralos, a remis le flambeau à Estanjet au stade panathénaïque, où se sont déroulés les Jeux Olympiques de 1896.

READ  La Libye ouvre un centre d'accueil pour accueillir les immigrants arabes illégaux_French.news.cn

Estanguet a déclaré que l'objectif de Paris est d'organiser « des Jeux spectaculaires mais aussi plus responsables, qui contribueront à construire une société plus inclusive ».

Les organisateurs veulent s'assurer que « le plus grand événement du monde joue un rôle d'accélérateur dans la résolution des problèmes cruciaux de notre époque », a déclaré Estanguette, membre de l'équipe de France aux Jeux olympiques d'Athènes de 2004 qui a remporté l'or en slalom en canoë.

Deux championnes de France, la médaillée d'or de danse sur glace des Jeux de Pékin 2022 Gabriella Papadakis et l'ancienne nageuse Béatrice Hesse, l'une des paralympiennes les plus titrées de l'histoire, ont porté le flambeau lors de la dernière étape du relais jusqu'au stade panathénaïque.

Nana Mouskouri, la chanteuse grecque de 89 ans connue dans le monde entier, a chanté les hymnes français et grec lors de la cérémonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *