Pas de nouveau cas positif, le match contre l’Ecosse est préservé


voulait
Aujourd’hui, dimanche, la Sixième Commission des Nations a exprimé son avis positif sur le match entre la France et l’Écosse.

Ne soyez pas rebutés. Alors que la 6e rencontre du Championnat des Nations entre la France et l’Écosse (dimanche, 16h) n’a pas été concluante, le comité de compétition a choisi de garder le match. L’annonce a été faite mercredi après-midi.

La Sixième Commission s’est réunie mercredi matin pour se prononcer sur les résultats de la réunion. L’équipe de France est en forme.

«Après que le groupe de contrôle des tests (TOG) des six pays se soit réuni ce matin (mercredi) pour examiner les derniers résultats des tests de l’équipe de France, les six nations ont confirmé leur intention d’accueillir le match France-Écosse, comme initialement prévu, et le comité écrit dans une déclaration.

Onze joueurs se sont avérés positifs

Le gouvernement écossais aurait informé les responsables internationaux du rugby que si un cas supplémentaire de Covid avait été détecté dans les rangs français, il aurait restreint les déplacements de ses joueurs sur le sol français.

Cependant, rien ne semblait avoir gagné Covid avec Jane Blues. 11 cas positifs parmi les joueurs (dont Toulouse Dupont, Ballet, Marchand et Mawaka) et quatre salariés dont Fabien Galatia. Mais il semble maintenant que les mauvaises nouvelles appartiennent au passé.

Trois habitants de Toulouse en renfort

Mais pendant deux jours, tous les tests ont été négatifs. Par conséquent, le temps satisfait Marx. Après deux jours de formation sans contact, le groupe a repris aujourd’hui ses sessions intenses.

READ  Des investisseurs réclament 1,2 milliard de dollars de dommages et intérêts à Vivendi dans le cadre d'un procès pour fraude

Cependant, une toute petite équipe de France se préparera pour cette rencontre contre l’Ecosse, cruciale dans leur quête d’une victoire finale. Quinze joueurs manqueront le début de la finale contre l’Irlande (15-13).

L’énorme équipe reconstituée, rejointe par Dorian Degeri de Toulouse, Thomas Ramos et Silifacio Touloufoua, sera une tâche difficile pour battre l’Ecosse. Arrêtez le mauvais mouvement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *