« Personne ne veut faire partie de la défaite » – L’entraîneur des Super Eagles sur l’erreur d’Usoho contre l’Algérie

Le gardien nigérian n’a pas caché sa fierté lors du dernier match international du Nigeria

L’entraîneur des gardiens des Super Eagles, Ike Shorunmu, a admis que le jeune gardien Francis Usoho aurait pu faire mieux pour le vainqueur algérien lors de son match amical contre le Nigeria la semaine dernière.

Les Super Eagles ont subi leur troisième défaite consécutive toutes compétitions confondues face aux Desert Foxes après une défaite 2-1 à Oran mardi dernier.

Les hommes de l’entraîneur-chef Jose Besiro étaient à égalité 1-1 avant que le tir de loin de Yousef Atal ne trouve en quelque sorte Usoho devant le but nigérian.

L’ancien international Ike Shorunmu pense que même Usoho n’aurait pas été content d’avoir encaissé ce but contre les Algériens.

Le retraité Kohli a admis que les efforts pour remédier à la faiblesse des Super Eagles entre les poteaux de but sont à la vitesse supérieure.

« Personne ne veut faire partie d’un échec, donc je pense qu’Usoho n’est pas content que cela se soit produit », a déclaré Shorunmu. Gardien.

« En tant qu’équipe de formation, nous sommes actuellement engagés dans des travaux souterrains. Quand cela se déroulera, les Nigérians seront fiers de nous. Les choses se font progressivement. »

L’erreur contre l’Algérie mardi n’était pas la première erreur d’Uzoho dans les kits vert et blanc.

Le tireur basé à Chypre est en grande partie responsable du tir apparemment anodin de Thomas Party qui a donné au Ghana son billet pour la Coupe du monde en mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.