Pitt répondra « devant le tribunal » aux allégations d’abus de Jolie

Brad Pitt « répondra devant le tribunal » aux allégations de son ex-femme Angelina Jolie selon lesquelles il aurait été violent envers elle et leurs enfants.

L’avocate de l’acteur, Ann Kelly, a déclaré que Pitt recevait « toutes sortes d’attaques personnelles et de désinformation », mais qu’il ne « possèderait rien qu’il ne possède pas ».

Cela fait suite à une récente action en justice intentée par Jolie aux États-Unis alléguant que Pitt avait été verbalement et physiquement violent envers sa famille dans un avion en septembre 2016.

Des documents obtenus par l’agence de presse palestinienne, entre autres, affirmaient que l’acteur avait « versé de la bière et du vin » sur la tête des enfants et avait « étranglé » l’un d’eux.

Dans une déclaration partagée jeudi avec les médias américains, Mme Kelly a déclaré: « Brad est propriétaire de tout ce dont il est responsable depuis le premier jour – contrairement à l’autre côté – mais il ne possédera rien de ce qu’il n’a pas fait.

« Il était la cible de toutes sortes d’attaques personnelles et de désinformation.

« Heureusement, les différentes autorités publiques que l’autre partie a tenté d’utiliser contre lui au cours des six dernières années ont pris leurs propres décisions en toute indépendance.

« Brad continuera de répondre devant le tribunal comme il l’a toujours fait. »

Après l’incident présumé de 2016, Jolie a demandé le divorce cinq jours plus tard et une enquête du FBI a commencé.

La querelle en cours du couple tourne autour de la vente de leurs participations dans Château Miraval SA, une société française composée d’une maison et d’un vignoble dans le sud de la France, qu’ils ont achetée en 2008.

READ  K-pop Megaband BTS quitte Sony pour Universal

Pitt avait auparavant accusé Jolie d’avoir orchestré une prise de contrôle « hostile » de l’entreprise viticole qu’il avait « soigneusement construite » et de l’avoir forcé à s’associer avec un « étranger aux liens et aux intentions toxiques » – l’oligarque russe Yuri Scheffler.

Le domaine Miraval est situé dans le village de Correns dans le sud-est de la France, et le couple l’a acheté pour environ 25 millions d’euros.

Selon des documents juridiques obtenus par l’AP, Pete a contribué à 60 % du prix d’achat et Jolie a payé les 40 % restants.

Source : Association de la presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.