Plus de 3 000 Russes arrêtés pour avoir protesté contre l’attaque contre l’Ukraine

Plus de 3 000 Russes ont été arrêtés dans des villes du pays pour avoir protesté contre l’attaque de la Russie contre l’Ukraine.

L’organisation russe OVD-Info a déclaré surveiller les manifestations en A Courrier Sur Twitter samedi après-midi, 3 093 personnes ont été arrêtées en Russie pour avoir protesté contre l’invasion de l’Ukraine par le pays depuis qu’elle a commencé mercredi soir.

Et jeudi, au moins, le premier jour de l’invasion 1967 Des Russes ont été arrêtés pour avoir manifesté, selon l’organisation.

OVD-Info a rapporté que le deuxième jour, au moins 634 personnes ont été arrêtées par les autorités. Samedi, au moins 492 personnes ont été arrêtées pour avoir soutenu l’Ukraine.

Des milliers de manifestants arrêtés pourraient faire face à de sévères répercussions juridiques, le gouvernement russe ayant averti jeudi que la manifestation était illégale.

« La loi prévoit des sanctions sévères pour l’organisation d’émeutes de masse, ainsi que pour la résistance aux forces de l’ordre. Selon le Code pénal de la Fédération de Russie, les personnes qui ont commis de tels actes illégaux peuvent être emprisonnées.

Des manifestations ont éclaté dans des villes du monde entier contre l’invasion, qui a été largement condamnée par la communauté internationale et a incité les États-Unis et leurs alliés à imposer plusieurs séries de sanctions contre la Russie.

READ  Mario Draghi remporte le soutien du Mouvement cinq étoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.