Russell admet qu’il y a beaucoup d’attentes sur Mercedes car il apporte plus d’améliorations en France.

Beaucoup s’attendent à ce que le Circuit Paul Ricard convienne à Mercedes, qui, selon George Russell, a apporté les dernières améliorations au Grand Prix de France de ce week-end.

Les améliorations récentes n’ont pas poussé Mercedes hors du milieu de terrain, mais ont vu Lewis Hamilton remporter trois podiums consécutifs et Russell terminer dans le top cinq dans toutes les courses sauf une jusqu’à présent cette saison. Cependant, les champions des constructeurs restent sans victoire au tour 12.

Guide du formulaire : Ferrari peut-elle maintenir son jeu en France ?

« Il y a beaucoup d’attentes sur Mercedes ce week-end – je ne sais pas d’où cela vient », a déclaré Russell jeudi. « Mais nous améliorons définitivement la voiture et nous comblons cet écart [to Ferrari and Red Bull].

« Ça va être chaud et je pense que ça va encore nous favoriser un peu. Oui, on va y aller, mais de manière réaliste, si on fait tout bien, je pense qu’on sera un dixième, deux dixièmes derrière Ferrari et Redbull.

En plus des changements déjà observés sur le nez de la voiture, Russell a admis que l’équipe apportait d’autres « améliorations mineures » à la W13. Mais alors que Russell a un peu minimisé les attentes, il était impatient de souligner les progrès réalisés par son équipe dans la recherche d’efficacité.

« Je pense que c’est la première fois cette saison que nous comprenons vraiment la voiture et ce que nous devons changer pour la rendre plus rapide. Alors que nous avons passé tellement de temps à comprendre quels sont les problèmes et comment les résoudre et pas nécessairement à faire la voiture va plus vite.

READ  Championnat national d'arts martiaux vietnamiens organisé en Algérie | Culture - Sports

Lisez aussi: Nos écrivains partagent des souvenirs limités de Lewis Hamilton avant le 300e Grand Prix du septuple champion

« Après le premier test, nous savions que le début de saison allait être difficile, mais maintenant nous sentons que nous sommes dans une bonne position en tant qu’équipe et nous pouvons nous appuyer sur cela et faire de bons progrès. »

Lors de la séance FP1 de vendredi, Nyck De Vries prendra le volant à la place de Hamilton, Mercedes ayant 66 points de retard sur Ferrari et cherchant une troisième victoire consécutive ce week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *