Shiffrin est le dernier patineur d’élite à être testé positif pour COVID-19

La double championne olympique Michaela Shiffrin est la dernière patineuse d’élite à avoir été testée positive pour COVID-19 à l’approche des Jeux olympiques de Pékin dans moins de six semaines.

« Je voulais vous faire savoir que je vais très bien, mais malheureusement, j’ai eu un test COVID positif. » livres américains sur ses comptes de réseaux sociaux lundi. « Je suis le protocole et je ne suis pas armé. »

Shiffrin a déclaré qu’elle manquera les courses de slalom géant et de slalom de la Coupe du monde prévues respectivement mardi et mercredi à Linz, en Autriche, ajoutant: « Je vous verrai dans la nouvelle année. »

Ouverture des JO de Pékin le 4 février.

Manquer les courses à Linz est un coup dur pour les chances de Shiffrin de récupérer le titre de la Coupe du monde au classement général. L’Italienne Sofia Giugia mène par 115 points au classement mais doit maintenir un haut niveau de points dans les disciplines techniques du slalom géant et du slalom puisque Giugia est pratiquement imbattable en descente et en super-G.

un d

Le test positif de Shiffrin arrive à un très mauvais moment pour elle avec six courses techniques consécutives programmées.

Parmi les autres patineurs notables qui ont récemment raté les courses après avoir été testés positifs pour COVID-19, citons l’ancienne championne générale Lara Gut Bahrami, la championne du monde autrichienne Katharina Linsberger et la Nouvelle-Zélande Alice Robinson.

Marina Gąsienica-Daniel, une patineuse polonaise qui a terminé sixième sur deux slaloms géants à Courchevel, en France, la semaine dernière, a également annoncé un test positif lundi. Elle a dit sur Instagram Elle est « isolée à la maison » et elle manquera également les courses à Linz. Gąsienica-Daniel ajoute qu’elle est « triste » mais « se sent bien ».

READ  Prédiction finale de la Ligue des Nations, heure du coup d'envoi, TV, diffusion en direct, actualités de l'équipe, résultats h2h, cotes

Linsberger et Robinson, qui ont tous deux dû s’asseoir à l’extérieur de Courchevel, sont de retour sur la liste de départ pour la course de mardi à Linz. Gut Bahrami n’est toujours pas hospitalisée après l’annonce de son cas positif il y a 10 jours.

un d

De plus, le directeur de course Peter Gerdol fait partie des deux officiels de la Coupe du monde féminine de la Fédération internationale de ski (FIS) qui ont été testés positifs après les courses de Courchevel. Gerdol a été remplacé par le directeur de course FIS Marcus Mayer pour l’événement à Linz, où les spectateurs ne seront pas autorisés.

Le record olympique de Shiffrin comprend deux médailles d’or – en slalom aux Jeux de Sotchi 2014 et en slalom géant aux Jeux de Pyeongchang 2018 – ainsi qu’une médaille d’argent combinée en 2018.

Shiffrin a terminé première et deuxième lors des deux dernières courses auxquelles elle a participé – les deux courses géantes à Courchevel.

La prochaine course de Coupe du monde féminine après Linz est un slalom à Zagreb, en Croatie, le 4 janvier.

___

Plus de ski sur AP : https://apnews.com/hub/skiing et https://twitter.com/AP_Sports

Copyright 2021 Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut pas être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *