Tchad : Incendie meurtrier dans un entrepôt de munitions à N’Djamena

Explication vidéo, À voir : Une explosion meurtrière dans un dépôt de munitions militaires au Tchad

  • auteur, George Wright et Paul Njie
  • Rôle, nouvelles de la BBC

Un nombre indéterminé de personnes ont été tuées et blessées après qu’un incendie massif s’est déclaré dans un entrepôt de munitions au Tchad, provoquant d’importantes explosions, ont déclaré de hauts ministres du gouvernement tchadien.

Le ministre des Affaires étrangères, Abderrahmane Kalamallah, a indiqué que l’incendie s’est produit dans un entrepôt militaire du quartier Goudji de la capitale, N’Djamena.

Le président Mohamed Idriss Déby a adressé ses condoléances aux victimes et à leurs familles, sans préciser le nombre de victimes.

Des images vidéo, dont la BBC n’a pas pu vérifier l’authenticité, montrent des explosions illuminant le ciel nocturne.

Des témoins oculaires ont déclaré que leurs voix pouvaient être entendues à des kilomètres.

L’armurerie de Goudji constitue le principal arsenal du pays et est située au nord de la ville, à proximité de l’état-major militaire, d’une base de l’armée française et de l’aéroport.

Selon des journalistes de l’Agence France-Presse, l’incendie a provoqué des tirs d’armes en l’air.

Un responsable français, qui a requis l’anonymat, a déclaré à l’agence qu’il y avait eu « des explosions de munitions de tous calibres ».

Un habitant a déclaré à l’agence de presse Reuters avoir vu trois blessés dans la rue, tandis qu’un autre a déclaré que son voisin avait été tué.

Mustafa Adom Muhammad a déclaré : « Les fortes explosions nous ont réveillés. »

Il a déclaré : « Notre maison tremblait comme si quelqu’un nous tirait dessus. Puis nous avons vu un grand incendie dans le camp militaire, de la fumée et des objets explosant dans l’air.

« Nous pouvions voir l’artillerie voler au-dessus de nous. »

Kalam Allah, ministre des Affaires étrangères et porte-parole du gouvernement, a exhorté le public à rester calme après les explosions.

Président Déby il a écrit sur Facebook Après minuit : « La paix soit sur les âmes des victimes, mes sincères condoléances aux familles endeuillées et un prompt rétablissement aux blessés. »

La cause de l’incendie n’est pas encore connue et le président a promis de mener une enquête.

Vous pourriez également être intéressé par :

Source des images, Getty Images/BBC

READ  L'épidémie du delta néo-zélandais se propage à l'extérieur d'Auckland

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *