Temps forts : Algérie 1-0 Côte d’Ivoire

Ayman Mahyous a marqué son troisième but gagnant du Championnat d’Afrique des Nations pour envoyer l’Algérie en demi-finale avec une victoire 1-0 sur la Côte d’Ivoire vendredi.

L’arbitre a d’abord ignoré les appels dans le temps supplémentaire pour une faute, mais a changé sa décision en une pénalité après avoir examiné l’incident sur l’écran VAR.

Maheus, le seul meilleur buteur de l’équipe lors de victoires de groupe contre la Libye et l’Éthiopie, a calmement inscrit son penalty à la 96e minute dans le coin du but alors que le gardien Ayay Foley se déplaçait laborieusement.

Un but individuel semblait toujours susceptible de décider de la rencontre physique serrée devant une foule presque pleine au stade Nelson Mandela de 40 000 places à Alger.

Les occasions de marquer clairement étaient rares car Mahyous était le point focal de plusieurs attaques algériennes dans la seconde moitié du premier quart de finale.

Les deux équipes ont été réduites à 10 hommes en première mi-temps, ce qui a tenu le bel arbitre mauritanien sur ses orteils.

Le gardien algérien Alexis Guendouz a été le premier à être expulsé lorsqu’il est sorti de sa propre surface de réparation à la 20e minute et a manipulé le ballon après avoir été victime d’une faute de Sankara Karamoko.

L’avantage numérique des Ivoiriens n’a duré que 14 minutes, avant que Kwasi Atuhola n’obtienne un carton rouge après une intervention qui a fait mal à Mukhtar Belkhitir.

Après quatre matches dans la capitale, l’Algérie se dirige vers l’ouest à Oran, la deuxième plus grande ville, pour un affrontement en demi-finale avec le Ghana ou le Niger mardi.

READ  Championnat des Six Nations: Josh Naveedi ajouté à l'équipe du Pays de Galles pour les deux derniers matches contre la France et l'Italie | l'actualité du rugby à XV

Apparaissant pour la deuxième fois seulement dans un tournoi réservé aux footballeurs qui évoluent dans leur pays d’origine, l’Algérie espère atteindre la quatrième place au Soudan il y a 12 ans.

Les hôtes ont traditionnellement eu du mal dans le CHAN, le Maroc, champion de 2018, étant le seul des six champions à tirer le meilleur parti à domicile.

À Annaba, le Sénégal, qui fait sa première apparition en finale depuis 2011, a battu ses voisins ouest-africains 1-0 dans un autre quart de finale décidé par un penalty.

L’incident du tirage de maillot a donné aux Sénégalais l’occasion d’avancer à la 34e minute, et le jeune Lamine Kamara en a profité, devant le gardien Namory Diaw.

Samedi, Madagascar et le Mozambique, quarts de finalistes, joueront pour la première fois à Constantine, suivis du Ghana, deux fois finalistes, contre le Niger à Oran.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *