Tribu maorie anti-vaccin : Arrêtez d’utiliser le Hakka « Ka Mate »

La tribu maorie de Nouvelle-Zélande appelle les militants anti-vaccination à cesser de pratiquer le « ka mate » hakka pour faire passer leur message, Rapports de l’AFP.

Il a été rapporté que des groupes opposés au vaccin COVID-19 utilisaient des performances traditionnelles lors d’événements de protestation contre le vaccin.

Les Ngati Toa, une tribu indigène basée à Wellington, la capitale du pays, sont les gardiens des Hakka « Ka Mate » en vertu de la loi néo-zélandaise. Le Hakka « Ka Mate », sans doute le plus célèbre des divers rituels, est exécuté par l’équipe de rugby des All Blacks basée en Nouvelle-Zélande avant chaque match.

Dans un communiqué, Ngati Toa a critiqué l’utilisation des représentations traditionnelles à des fins politiques.

« Nous ne soutenons pas leur position et nous ne voulons pas associer notre tapuna ou notre iwi à leurs messages », a déclaré la tribu dans un communiqué, faisant référence à leurs ancêtres, ou « tupuna ». Selon CNN.

Ils ont ajouté : « Notre message aux manifestants qui souhaitent utiliser Ka Mate est d’utiliser un autre Hakka. Nous n’approuvons pas l’utilisation de Ka Mate à cette fin. »

Les protestations contre les restrictions COVID-19 et les vaccinations se sont intensifiées récemment en Nouvelle-Zélande, avec Près de 3000 personnes Frappé les rues de Wellington mardi dernier dans l’opposition.

Premier ministre Jacinda Ardern Elle se serait prononcée contre les manifestations, au cours desquelles une femme a accusé un policier, affirmant que les manifestants ne représentaient qu’une petite partie des opinions des habitants.

« Ce que nous avons vu aujourd’hui n’était pas représentatif de la grande majorité des Néo-Zélandais », a-t-elle déclaré.

READ  Sichuan, Chine : le séisme fait trois morts et 60 blessés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *