Un chrétien emprisonné en Algérie, condamné à une lourde amende

TIZI OUZOU, Algérie, 9 juillet 2021 (Nouvelles de l’étoile du matin) – Un juge algérien a condamné jeudi 8 juillet un chrétien à six mois de prison et à une amende de 100 000 dinars (740 dollars).

Ahmed Begum (nom changé pour des raisons de sécurité) a été condamné lors d’une audience à Chemis Meliana, dans la province d’Ain-Defla, à 145 kilomètres (90 miles) au sud-ouest d’Alger. Il nie les allégations et allègue que les allégations – distribution de Bibles, impression et distribution de littérature chrétienne et « ébranlement de la foi d’un musulman » – sont toutes fausses.

“Les accusations portées contre moi ont été portées devant les tribunaux par le National Gendermary dans une déclaration fausse et fausse”, a déclaré Begel au Morning Star News, “elle est émotionnellement affectée par ces injustices et ces dangers pour ma famille, ma communauté et le tribunal”. “

La femme et les enfants de Begel Elle l’a quitté en 2017 Il a dit qu’il avait été persécuté par d’autres parce qu’il s’était converti au christianisme.

“Je traverse une phase très difficile avec ces situations difficiles et le harcèlement public direct”, a déclaré Begel. “J’ai de l’injustice dans ma vie personnelle et sociale.”

Il a déclaré que son avocat, Maitreya Kepatti, n’avait pas comparu devant le tribunal pour la détermination de la peine ou lors de l’audience du 30 juin. Begel a déclaré que Gendermary avait été forcée de signer le rapport sans le lire et qu’il y avait des allégations basées sur le rapport.

Police A été détenu Le 17 avril, Begum dit sans raison : “Il y a beaucoup de rumeurs et d’accusations qui circulent à votre sujet – vous semblez être très actif.” Après que les agents l’aient interrogé, ils l’ont emmené à son domicile pour le rechercher.

READ  Pourquoi il est important pour une femme d'être le prochain héros du Tour de France en Australie

La loi algérienne de 2006 réglemente le culte non musulman, appelée loi 03/06, qui criminalise tout acte qui « porte atteinte à la foi d’un musulman ». La peine peut aller de deux à cinq ans de prison et une amende de 500 000 à 1 million de dinars algériens (amendes allant de 3 745 à 7 490 dollars américains).

En outre, Begum a déclaré que le National Gendermary à Oyster Celly, dans le comté de Glee, l’avait faussement accusé d’avoir menacé son ex-femme et ses filles, ce qui a entraîné un interrogatoire de 15 heures et une perquisition à son domicile. La police d’un café du quartier Kemis-Miliana de la province d’Ain Deflah a enquêté sur lui pendant trois heures.

Begum a huit jours pour faire appel de la condamnation, a-t-il déclaré qu’il prévoyait de le faire.

L’islam est la religion d’État dans 99 % des pays musulmans. Depuis 2000, des milliers de musulmans algériens ont cru au Christ. Les autorités algériennes estiment le nombre de chrétiens à 50 000, mais d’autres disent qu’il pourrait être plus du double.

L’Algérie se classe 24eE Open Doors 2021 World Watch in Christian Support Organization Liste des pays où il est le plus difficile d’être chrétien, à partir de 42sd Localisation en 2018.

Si vous voulez aider les chrétiens persécutés, visitez http://morningstarnews.org/resources/aid-agencies/ Pour une liste d’entreprises qui vous guident sur la façon de vous impliquer.

Si vous ou votre organisation souhaitez aider à diffuser Morning Star News pour continuer à sensibiliser les chrétiens persécutés dans le monde entier avec des reportages de contenu originaux, veuillez envisager de collaborer https://morningstarnews.org/donate/?

L’article a été publié pour la première fois par Morning Star News. Utilisé avec autorisation.

Photo publiée avec l’aimable autorisation : © Getty Images / Vadegore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *