Un descendant des médias français accusé de détournement de fonds a été réintégré à la direction générale

L’entreprise d’Arno Lagardère s’est dégradée depuis qu’il en a hérité de son père. Photo : Julian De Rosa/AFP/Fichier
Source : Agence France-Presse

Le magnat français des médias Arnaud Lagardère, qui a démissionné de la direction du groupe tentaculaire du même nom en avril suite à des accusations de détournement de fonds, a été reconduit vendredi dans ses fonctions de PDG après une décision de justice positive, a déclaré Uber.

Lagardère, qui a vendu en novembre l’entreprise que son père avait construite au géant des médias Vivendi, s’est vu temporairement interdire d’occuper des postes de direction en raison de l’utilisation abusive des fonds de l’entreprise dans certaines de ses sociétés n’appartenant pas au groupe Lagardère.

Largardière a déclaré dans un communiqué avoir obtenu une « levée partielle de l’interdiction » grâce à une décision de justice.

Une source judiciaire a confirmé à l’Agence France-Presse que l’homme de 63 ans a le droit de réintégrer la première place, bien qu’il soit accusé de détournement de fonds.

« C’est un grand plaisir pour moi de retrouver le poste de PDG du groupe qui porte mon nom », a déclaré Lagarde dans le communiqué.

Lire aussi

L’homme d’affaires canadien Frank Stronach est accusé d’agression sexuelle

En plus de remercier les autres présidents de la société, il a ajouté un message spécial de remerciement à « nos actionnaires, en particulier notre plus grand, la famille Bolloré ».

Vivendi, propriétaire de Lagardère SA, est contrôlé par le milliardaire Vincent Bolloré, propriétaire de Fox News France et d’autres médias conservateurs, et est un ami proche de Lagardère lui-même.

La vente de l’entreprise à Vivendi en novembre dernier a achevé l’érosion progressive du groupe hérité de son père Jean-Luc en 2003.

READ  Shivraj Chauhan dit que "la bouse de vache et l'urine peuvent stimuler l'économie"

Autrefois un vaste empire allant de l’édition à l’aérospatiale, Lagardère SA dirigeait toujours la chaîne rentable Relay de magasins d’aéroports et de gares, de boutiques hors taxes dans les aéroports et de grandes salles de spectacle.

Ses activités médiatiques comprennent la station de radio Europe 1, le journal dominical Journal du Dimanche et le plus grand éditeur de livres français Hachette.

Source : Agence France-Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *