Un homme meurt de froid après avoir été transporté d'un avion d'Algérie vers la France

Un homme à bord d'un vol d'Air Algérie en provenance d'Oran, en Algérie, à destination de l'aéroport de Paris Orly a été hospitalisé jeudi pour hypothermie.

Le site de surveillance FlightAware indique que l'homme a été retrouvé dans la case du train d'atterrissage affectée par le gel lors des contrôles techniques qui ont suivi l'atterrissage de l'avion à Orly à 10h14.

L'homme n'avait aucune pièce d'identité, ont indiqué les procureurs français à l'Agence France-Presse, mais il serait âgé d'une vingtaine d'années.



Les responsables de l'aéroport ont déclaré à l'AFP que l'hypothermie de l'homme mettait sa vie en danger. Les avions de ligne commerciaux voyagent à des altitudes de 30 000 à 40 000 pieds, avec des températures descendant jusqu'à 58 degrés en dessous de zéro.

De plus, l’altitude provoque une baisse d’oxygène, ce qui peut provoquer des évanouissements et endommager le cerveau.

« En le réchauffant et en lui apportant des soins spécifiques, on peut espérer que la fonction cardiaque reprendra, mais le gros problème, c'est le cerveau, qui est un organe très sensible. Je ne sais pas comment il peut survivre sans dommages irréversibles », a déclaré Flight Doctor Gilles, tel que traduit par Google, a déclaré Dauphinet au Parisien.

READ  L'Algérie attache une importance particulière au rôle des médias dans la protection des questions arabes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *