Un missile syrien tiré vers Israël, une épave retrouvée à Tel-Aviv

L’unité de déminage de la police israélienne a trouvé vendredi matin des morceaux de débris d’un missile sol-air syrien (SAM) dans le nord de Tel-Aviv.

Les Forces de défense israéliennes ont publié vendredi un communiqué confirmant qu’un missile syrien avait été tiré sur Israël aux premières heures de vendredi matin. L’armée israélienne a déclaré que le missile avait explosé au-dessus de la mer Méditerranée.

Les habitants de Gush Dan ont rapporté avoir entendu des explosions toute la nuit dans le centre d’Israël. La sirène n’a pas été activée en raison de la politique actuelle qui stipule que les missiles explosant au-dessus de la mer ne nécessitent pas le lancement d’une sirène de missile.

Les FDI ont également remercié les habitants du centre d’Israël pour leur vigilance et leur ont demandé d’éviter de toucher aux débris trouvés.

L’agence de presse syrienne (SANA) a rapporté que jeudi soir, Israël a bombardé la Syrie et touché des cibles à Damas depuis la direction de Beyrouth.

READ  Le sort de Netanyahu est suspendu aux élections de mardi

SANA a affirmé que les systèmes de défense aérienne syriens avaient été activés en réponse aux attaques et à une tentative d’intercepter les missiles entrants, tandis que d’autres sources médiatiques ont rapporté avoir entendu des explosions au-dessus de Damas.

Des missiles sont lancés au-dessus de Damas, en Syrie, le 21 janvier 2019 (Crédit : SANA/HANDOUT VIA REUTERS)

L’Observatoire syrien des droits de l’homme basé au Royaume-Uni allègue qu’Israël a ciblé des sites militaires utilisés par des milices pro-iraniennes affiliées au Centre syrien d’études et de recherche scientifiques dans la périphérie de Damas.

Le 20 août, les systèmes de missiles syriens tirer contre Des frappes aériennes israéliennes présumées tuent quatre combattants pro-iraniens à Damas. Des sources militaires russes ont affirmé que 22 missiles israéliens avaient été abattus lors de l’attaque.

C’est une histoire en évolution. Veuillez revenir pour plus de détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *